Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Grande Consultation des Entrepreneurs : un regain d’optimisme en trompe-l’œil !

CCI France, la tête de réseau des Chambre des Commerces et d'Industrie en France, en partenariat avec Opinion Way, publie les chiffres du mois de novembre sa Grande Consultation des Entrepreneurs.

En dépit d’un contexte économique tendu et toujours marqué par des crises en série, le moral des entrepreneurs s’améliore même s’il reste encore à un niveau faible. Plus optimistes et plus confiants, les dirigeants sont aussi moins inquiets que le mois dernier face aux conséquences de l’inflation. Pour autant, la renégociation actuelle des contrats de fourniture d’énergie inquiète les dirigeants concernés. Ces hausses des tarifs d’énergie auront, nécessairement et mécaniquement, un impact sur la santé financière et sur les prix de vente des entreprises. Avec, en toile de fond, la menace d’une spirale inflationniste.

Premiers chiffres de l'étude

- Après un mois d’octobre tendu, la pénurie de carburant s’est largement résorbée et l’indicateur d’optimisme des chefs d’entreprise repart à la hausse pour la première fois depuis juillet (+10 points par rapport à octobre). Le moral des dirigeants reste toutefois assez mauvais (74), bien en deçà des niveaux observés avant le début de la guerre en Ukraine.

- Premier signal d’alerte : dans les entreprises qui ont finalisé la signature de leur nouveau contrat, deux tiers des dirigeants déclarent que le prix de l’électricité a augmenté (66%). En moyenne, l’augmentation de tarif constatée est de 92%. Plus d’une entreprise sur 2 (63%) déclare que cette hausse impactera sa santé financière, sans pour autant la fragiliser à court terme. (...) Les entreprises concernées la répercutent déjà mécaniquement dans leurs propres tarifs de vente. 37% des dirigeants en question déclarent avoir augmenté le prix de leurs produits ou de leurs services, et 34% déclarent l’envisager.

- Le maintien des tarifs régulés de l’électricité est connu par une majorité des chefs d’entreprise (54%). Le bouclier tarifaire pour les TPE n’est connu que de 42% des dirigeants de structures comptant moins de 10 salariés (idem auprès de l’ensemble des dirigeants, 42%), et seulement 3% d’entre eux déclarent savoir qu’ils y sont éligibles. Moins d’un quart des chefs d’entreprise ont entendu parler de la baisse de la fiscalité sur l’électricité, du guichet d’aide au paiement des factures de gaz et d’électricité et du dispositif d’amortisseur d’électricité pour les entreprises non-éligibles au bouclier tarifaire (respectivement 23%, 22% et 20%).

Retrouver l'ensemble de la vague de novembre ICI.

Lire la suite...


Articles en relation