Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Black Friday et Cyber Week 2022 : des performances de vente en forte augmentation

Mollie, l'un des fournisseurs de services financiers à la croissance la plus rapide en Europe, a dressé les tendances du Black Friday et de la Cyber Week 2022 en matière de paiement en ligne pour les petits et moyens e-commerçants de 5 pays européens : France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne et Royaume-Uni.

Les performances de ventes en Europe ont été beaucoup plus fortes que prévu malgré des consommateurs français qui n'ont pas répondu présent en dépit des offres proposées par les e-commerçants. La France tout comme le reste de l'Europe a observé une hausse de l'utilisation des méthodes de paiement différées ou en plusieurs fois (Buy Now, Pay Later) et locales ainsi que des montants moyens des transactions.

Des consommateurs français qui ne sont pas au rendez-vous mais de bonnes performances européennes

Les prédictions en vue de la période du Black Friday se sont finalement révélées assez proches de la réalité pour le marché français. Mollie observe une baisse des ventes cette année par rapport au Black Friday 2021. Cela peut s'expliquer par la préoccupation des Français liée à la hausse généralisée des prix qui entraîne une baisse des dépenses, d'autant plus à l'approche de l'hiver et la peur d'une explosion du prix de l'énergie. De plus, plusieurs actions dénonçant l'impact du Black Friday sur l'environnement et la surconsommation montrent qu'une partie des Français n'ont volontairement pas souhaité répondre présents.

Toutefois, à l'échelle du marché européen et malgré le pessimisme qui régnait à l'approche de la haute saison des achats, les petits et moyens commerçants européens ont observé une augmentation du volume des ventes de +14,5%, par rapport au Black Friday record de 2021. Les e-commerçants de petite et moyenne taille ont également connu une augmentation de 13,5% du volume des ventes sur l'ensemble de la semaine par rapport à la même période l'année dernière.

Une augmentation de l'utilisation de la carte bancaire et du BNPL

Les volumes globaux de des options de paiement différé ou en plusieurs fois ont augmenté de 57%, représentant 6% des dépenses totales du Black Friday en Europe. En France, l'utilisation du BNPL a également presque doublé par rapport à 2021. 79% des achats ont été réalisés par carte bancaire, restant largement en tête des moyens de paiement préférés des Français.

Des périodes d'achats intenses

Si les e-commerçants ont noté une forte augmentation de leur activité lors de la Cyber Week, le vendredi 25 novembre, jour du Black Friday, a connu le plus haut pic de transactions, s'agissant du jour avec les plus grandes promotions. Le Black Friday 2022 a d'ailleurs connu un plus grand volume de transactions que les années précédentes, Mollie enregistrant 1,7M d'achat en 2021 et 2,8M en 2022. S'il est difficile de prouver l'impact de la Coupe de Monde sur le comportement des consommateurs, Mollie a toutefois observé une forte baisse des achats le mardi 22 novembre, premier match de la France face à l'Australie, a une heure où beaucoup de français passent normalement commande.

Les valeurs moyennes des transactions en hausse

Cette année encore, le prêt-à-porter reste le secteur enregistrant le plus de transactions en France, la valeur moyenne lors du Black Friday augmentant de 10,2% par rapport à l'année dernière. Le volume des produits de beauté a également augmenté en 2022 et se place en seconde place des produits les plus vendus. Une baisse de l'ordre de 28 points a été observée au niveau des montres et des bijoux par rapport aux années précédentes.

« La situation macroéconomique en Europe a créé une baisse des volumes de transactions de e-commerce plus tôt cette année. Si les volumes ont été plus élevés le jour de Black Friday que l'année dernière, nous avons toutefois noté une baisse des achats en France sur la période. Cela est dû à la situation économique actuelle, avec des hausses de prix et une forte incertitude, a déclaré Philippe Daly, Vice-Président chez Mollie France. A l'échelle européenne, nous avons constaté du côté de nos clients, une augmentation de 14,5% du volume des ventes lors du Black Friday, et de 13,5% sur l'ensemble de la semaine, ce qui est phénoménal et les commerçants peuvent en être fiers. Le Black Friday est un indicateur essentiel pour la période d'achats de Noël à venir. Bien que les résultats ne soient pas optimistes en France, il faut apprendre de ce qui a été fait cette semaine pour réussir ses ventes de Noël. Les petits et moyens commerçants qui veulent se développer au cours de l'année prochaine devront se battre pour chaque vente, perfectionner leur expérience de caisse et s'assurer qu'ils peuvent répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de méthodes de paiement locales, de livraison rapide et de retours gratuits. »

Lire la suite...


Articles en relation