Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] COP 27 : pour le CCFD-Terre Solidaire pas de justice climatique sans protection des droits humains

Le point avec Myrto Tilianaki, chargée de plaidoyer justice climatique, CCFD Terre Solidaire

A l’approche de la COP 27, qui se tiendra du 6 au 18 novembre en Egypte il est important que la protection de droits de communautés soit une priorité dans le cadre des négociations.

La demande de CCFD-Terre Solidaire entend rappeler au gouvernement français et à tous les Etats participants de s’assurer que la protection des droits humains et des droits des peuples autochtones soit au cœur des négociations de la COP27, notamment sur l’Article 6- marchés carbone

Il s’agit d’une mesure essentielle pour éviter la violation des droits humains des populations autochtones vivant dans des zones forestières. Favoriser plus de transparence et permettre aux bénéficiaires de demander des comptes aux responsables doit être un sujet sur la table de la COP 27. 

Myrto Tilianaki, spécialiste des questions de justice climatique au CCFD-Terre Solidaire, et auteure du rapport “Compensation carbone : tout sauf neutre !”, sera présente à la COP27 durant toute la durée des débats

Chargée de plaidoyer sur les enjeux liés à la justice climatique au CCFD-Terre Solidaire, avant de rejoindre le CCFD-Terre Solidaire, Myrto Tilianaki a travaillé dans le plaidoyer et la communication pour l'ONG Human Rights Watch au Royaume-Uni et dans la communication pour Médecins sans Frontières. Diplômée de Paris I Panthéon-Sorbonne, elle est titulaire d'un Master en Coopération Internationale et Politiques de Développement et d'une Licence en Sciences Politiques et Relations Internationales. 

Lire la suite...


Articles en relation