Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] 4 conseils pour bien utiliser les notifications push et les intégrer à une stratégie marketing optimale !

"Votre commande a été expédiée !" Depuis des années, les notifications push s'affichent sur nos écrans pour nous tenir au courant de commandes, rendez-vous ou de nouveaux e-mails.  On ne le sait peut-être pas mais les notifications push, moins intrusives que les SMS ont de nombreux atouts et peuvent aussi être utilisées sur les navigateurs web.

Dorénavant, les entreprises atteignent leurs clients directement pendant qu'ils surfent sur leur site en leur envoyant de courtes notifications push. De cette manière, elles informent les utilisateurs sur les nouveaux produits/services et les promotions en cours, ou leur proposent des suggestions de produits personnalisées basées sur les activités des clients. Afin de promouvoir davantage la relation client, certaines les utilisent pour mettre en avant des bons plans ou souhaiter un joyeux anniversaire - il n'y a pas de limite à la créativité !

Push ou pas push, telle est la question !

Pourquoi ne pas préférer l'envoi de mails et de newsletters aux push notifications, qui offrent plus de marge de manœuvre ? Les campagnes push en valent vraiment la peine.

Elles fonctionnent via (presque) tous les navigateurs web actuels et ne nécessitent pas les données de contact des utilisateurs. Seul leur consentement explicite est requis. La notification push a un taux de clics comparativement plus élevé, jusqu'à 18%, comparé au taux de clics des newsletters qui est de 3%. Utiliser les notifications push permet de capter des prospects dès le début de leur parcours client, en les ciblant avec le bon message au bon moment. Par ailleurs, l’augmentation du taux de conversion impacte efficacement les ventes et fidélise encore mieux les clients grâce à des offres personnalisées.

Selon Jérémy Cahen, Chief Product Officer de Sendinblue, avant d’envoyer la première notification push, il y a quelques aspects à considérer et éviter pour réussir sa stratégie de notifications push :

1/ Respecter les réglementations

Une campagne push doit absolument respecter le RGPD/les règles de consentement et permettre aux utilisateurs d’accepter les notifications (opt-in) ou de s'en désabonner (opt-out).
Sinon, il y a un risque que les utilisateurs perçoivent les messages push non sollicités comme des spams et cela affecte la crédibilité et l'image de l’entreprise. Il est donc important de respecter le consentement des clients à travers le opt-in et opt-out.

2/ Aller droit au but

Rédiger des textes trop longs et décousus pour informer les clients de (nouveaux) produits et services est totalement contre-productif.
La brièveté d'une notification push présente un avantage décisif car des messages courts et formulés de manière concise peuvent donner à votre message l’attractivité nécessaire. L'important est de toujours aller à l'essentiel, qu'il s'agisse de la promotion d'un nouveau produit ou d'une offre de remise. La règle de base est de 40 caractères pour le titre et le texte. Les messages plus longs sont coupés par le navigateur, ce qui signifie une perte d’efficacité significative.

3/ Illustrer les messages

Un texte court seul n'attire pas toujours l'attention souhaitée. Les images dites "hero" sont de véritables
"tape-à-l’œil", qui attirent et permettent de renforcer les notifications. Qu’il s’agisse d'images de produits ou du logo de l'entreprise. Les messages push doivent refléter l’entreprise afin que les utilisateurs puissent les identifier facilement. Un call-to-action et un lien conduisant les utilisateurs directement au site web ou à un site e-commerce font partie des bonnes pratiques.

4/ Savoir doser

Le choix du moment et de la fréquence est un exercice complexe : trop de messages consécutifs peuvent rapidement devenir ennuyeux, voire agaçants, ce qui peut entraîner des désabonnements ; des messages trop
peu fréquents réduisent à leur tour la notoriété de la marque.
Les messages envoyés le mauvais jour ou à la mauvaise heure risquent de ne pas être vus. En outre, ces facteurs varient en fonction du groupe cible et de la plateforme. L’affinage de la stratégie d’envoi, à l'aide de tests A/B est essentiel. 


Les notifications push peuvent être un outil marketing extrêmement efficace. Un outil professionnel permet de mettre en place des campagnes de notifications push réussies. Un bon outil permettra de créer des fenêtres de consentement adaptées (RGPD), de personnaliser les messages à l’image de l’entreprise et d'automatiser l'envoi des notifications push de manière optimale.

Lire la suite...


Articles en relation