Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Durabilité : critère d’achat jugé prioritaire par 90% des Européens et 91% des Français en 2022

Économie circulaire : Tendance en hausse du recours à la seconde main (+50% en Europe) et développement du paiement fractionné comme levier pour adopter une consommation responsable chez 74% des Français

Oney, leader du paiement fractionné dans plusieurs pays européens, a interrogé un échantillon représentatif de la population nationale française et européenne (France, Espagne, Portugal) en partenariat avec Harris Interactive pour la deuxième édition de son baromètre du mieux consommer, cette fois ci consacré à l’économie circulaire.

Aujourd’hui c’est une certitude : les Européens sont devenus attentifs à leur consommation, qu’il s’agisse de faire attention à ne pas acheter des produits et services dont ils n’ont pas besoin, d’acheter des produits durables ou encore de réduire leur consommation au quotidien. Pour leurs achats, la durabilité des produits devient en 2022 un critère essentiel tout comme le prix, sans doute renforcé par le contexte économique inflationniste. De son côté, le marché de la seconde main a gagné 50% d’adeptes en un an et la moitié des Européens souhaite y avoir davantage recours cette année. Pour accélérer cette dynamique : prix, confiance et services associés, notamment en termes de paiement, apparaissent comme des leviers clés. 

  • 86% des Européens (82% des Français) déclarent être prêt(e)s à changer leur consommation au quotidien afin de protéger l’environnement

  • 3⁄4 des Européens (85% des Français) déclarent avoir déjà̀ choisi des produits de seconde main plutôt que des produits neufs lors de leurs achats ces 12 derniers mois : pour l’achat de produits de loisirs et de culture et d’ameublement principalement

  • En moyenne, sur une année, les Européens dépensent 301€ en produits d’occasion (277€ pour les Français)

  • Le marché de la seconde main a gagné 50% de nouveaux acheteurs en un an

  • Dans les 12 prochains mois, la moitié des Européens envisagent d’acheter plus souvent des produits d’occasion ou reconditionnés (53% pour les Français)

  • 76% des Européens (74% des Français) achèteraient plus de produits seconde main s’ils pouvaient les payer en plusieurs fois.

82% des Français sont prêts à consommer plus responsable en 2022

Aujourd’hui, près de 9 Européens sur 10 (82% des Français) sont prêts à changer leur consommation au quotidien, notamment en faisant attention à ne pas acheter des produits et services dont ils n’ont pas besoin (91%), en achetant des produits durables (90%) ou en réduisant leur consommation au quotidien (87%).

Sur les 12 derniers mois, 2 critères d’achat deviennent de plus en plus considérés par les Européens comme déterminants dans leur consommation, en premier la lutte contre le gaspillage et la durabilité du produit. Parmi les critères de responsabilités, la réduction de l’empreinte carbone des produits achetés est en revanche moins importante pour les Européens.

En 2022, 90% des consommateurs européens sont particulièrement attentifs à la durabilité des produits (91% pour les Français), et le sont plus spécifiquement lorsqu’il s’agit de produits électroménagers ou high tech (téléphone, ordinateur etc).

La seconde main, un marché en plein essor : + 50% de nouveaux adeptes en 1 an

Avec 3 Européens sur 4 ayant opté pour un produit de seconde main plutôt que neuf sur les 12 derniers mois, le choix du reconditionné ou de l’occasion est désormais un comportement ancré auprès des Européens. Un engagement plus responsable pour la planète mais également pour soi dans un contexte où les consommateurs ont une perception d’un pouvoir d’achat en baisse depuis le début de l’année. Ceci est d’autant plus marqué en France où 85% des répondants ont déjà acheté des produits d’occasion/reconditionnés, contre 78% au Portugal et 73% en Espagne.

L’une des répercussions est la hausse des ventes sur les sites en ligne et boutiques de seconde main, un marché qui s’est largement développé depuis un an avec une hausse de 50% Aujourd’hui les Européens dépensent en moyenne 301€ par an en produits d’occasion (277€ pour les Français) et 297€ en reconditionnés. Ces achats concernent en majorité des produits de loisirs, culturels, d’ameublement et de décoration 

L’année prochaine cette tendance devrait continuer de prendre de l’ampleur : plus de la moitié des Européens souhaitent acheter davantage de produits de seconde main (53% pour les Français) et en particulier dans les secteurs de l’habitat et des loisirs :

  • Meubles et décoration 32%
  • Produits de loisirs et culturels 31%
  • Bricolage et jardinage 30%
  • Vêtements, chaussures 30%
  • Électroménager 30%

Le paiement fractionné, un levier d’achat responsable pour 74% des Français

Depuis les 12 derniers mois, les achats de produits d’occasion se font plutôt en ligne, sur des sites permettant l’achat et la vente entre particuliers ou sur des plateformes d’achats sur Internet (41%). Un marché qui évolue rapidement et où les marques installées gagnent en notoriété mais pour lequel les consommateurs, notamment ceux qui ne réalisent pas encore d’achat de ce type, accorderaient majoritairement leur confiance aux enseignes physiques (75% des Européens et plus de 80% pour les Français).

Alors que la hausse de l’inflation se développe dans un contexte de perception d’un pouvoir d’achat déjà affaibli pour les Européens depuis le début de l’année, le prix et la durabilité du produits sont des éléments d’autant plus déterminants dans la décision d’achat de produits d’occasion (à hauteur de 89% pour les Français), l’accompagnement client, la confiance et la qualité de service restent tout de même des critères essentiels. Ainsi, 76% des européens (74% des Français) achèteraient plus de produits d’occasion ou reconditionnés s’ils pouvaient les payer en plusieurs fois.

Oney soutient cette dynamique, grâce à de nombreux partenariats avec des spécialistes comme Belong (ex Ma garantie 5 ans), Selency, ReCommerce, BackMarket, Rakuten mais aussi des marques comme Boulanger, Samsung ou Electrodépôt qui enrichissent leur offre avec des biens de seconde main. Déjà très présent auprès des acteurs du marché de la seconde main, Oney ambitionne de devenir le partenaire financier de référence de ce marché.

Inventeur de la première solution de paiement fractionné par carte bancaire il y a 14 ans, et leader en France et dans plusieurs pays d’Europe, Oney a adapté ses solutions à tous les univers de consommation, pour tous les types de commerces et pour tous les canaux de vente pour accompagner les commerçants en ligne et en physique dans leur développement grâce aux meilleures solutions de paiement fractionné (BNPL / Buy Now Pay Later) sur le marché.

Partenaire de la transformation du commerce depuis près de 40 ans, et allié du quotidien des consommateurs, Oney a lancé en 2022 le Baromètre Européen du Mieux Consommer afin d’analyser les tendances majeures.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation