Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] « Réussir-en.fr » : Commerces, TPE et PME manient mieux les outils en lignes

Une Etude AFNIC

Les TPE/PME françaises s'adaptent et voient dans la transformation numérique un moyen de croissance. La nouvelle édition de l'étude annuelle Réussir-en.fr revient sur une appropriation d'outils de présence en ligne : sites internet, pages sur les réseaux sociaux, ou encore référencement sur des plateformes. Les entreprises interrogées montrent également une meilleure prise en compte du e-commerce et du parcours client, avec un objectif : vendre aussi en ligne dans les meilleures conditions pour les internautes/consommateurs.

Via son programme Réussir-en.fr, l'Afnic interroge chaque année les micros entreprises, les TPE et les PME sur leur présence en ligne et son influence sur leur activité économique. Depuis 2017, ce sont 12 000 structures qui ont participé à cette étude d'envergure. La nouvelle édition 2020-2021 montre que leur présence sur internet s'accélère et qu'elles investissent dans des outils et nouvelles fonctionnalités pour satisfaire les attentes de leurs clients.

Commerces, TPE et PME ont adopté la présence en ligne

Près de 7 entreprises sur 10 du panel interrogé ont un site internet, soit 68%. Plus d'une TPE/PME sur deux qui possède un site internet a choisi le .fr comme extension. C'est plus que la moyenne française (le .fr a une part de marché de 40%) et cela confirme l'appétence pour cet outil pratique, peu onéreux et fiable.

8 entreprises sur 10 utilisent les réseaux sociaux pour se faire connaître, soit 80%. LinkedIn s'essouffle un peu - 49% des entreprises sondées déclarent l'utiliser, contre 53% l'année dernière -, au profit de Facebook (89% des entreprises en 2020-2021 contre 87% en 2019-2020) et d'Instagram (61% contre 55%).

Un investissement rentable

Interrogées sur la rentabilité du temps investi sur les réseaux sociaux, 43% des entreprises ne sauraient l'évaluer mais pensent que c'est utile. Les autres se répartissent entre celles :
- qui pensent que ce n'est pas rentable (29%, décomposés en 10% "pas du tout rentable" et 19% "peu rentable")
- qui estiment que l'opération est rentable (28%, décomposés en 21% "rentable" et 7% "tout à fait rentable").
Si tous les sondés n'ont pas la même pratique ni la même maturité, 1/3 des répondants estime effectuer plus de 30% de chiffre d'affaires grâce à leur présence en ligne.

Meilleures en e-commerce et plus attentifs au parcours client

Les TPE/PME semblent vouloir répondre aux attentes des internautes concernant la diversification des moyens de paiement en ligne. L'étude 2020-2021 de l'Afnic montre en effet qu'elles sont 69% à proposer plusieurs moyens de paiement sur leur site, contre 62% en 2019-2020. Ce taux atteint même 80% chez les TPE, qui enregistrent également la plus forte progression puisqu'elles gagnent 19 points comparé à l'année dernière (61%).

Autre fait marquant, 51% des TPE/PME interrogées en 2020-2021 proposent un espace client en ligne, alors qu'elles n'étaient que 44% en 2019-2020. Ce taux a plus particulièrement bondi parmi les TPE, qui enregistrent une progression de 22 points (de 45 à 67%), et parmi les PME avec un progression de 19 points (de 62 à 81%).

Enfin, 45% des TPE/PME françaises proposent le suivi de la commande sur la période 2020-2021 contre 37% en 2019-2020. La plus forte progression se remarque chez les TPE qui sont passées de 29 à 43% (+14%) à adopter ce service.

Pierre Bonis, DG de l'Afnic, commente ces résultats : « Les commerces, TPE et PME françaises adaptent leur offre numérique aux usages de leurs clients et elles adoptent des outils qui facilitent la confiance dans le commerce en ligne. La part en forte progression des modules de e-commerce et de suivi de commande est rendue possible par un taux d'équipement en site internet qui s'élève à 68%, illustrant la stratégie d'autonomie numérique des TPE-PME françaises, face au tout plateforme. »

Lire la suite...


Articles en relation