Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Baromètre] Indice mondial de la santé des entreprises

Via le Tradeshift Global Trade Health Index, l’éditeur Tradeshift publie une nouvelle version de son baromètre sur la vitalité du commerce mondial.

Cet indice fournit une analyse des volumes de transactions interentreprises (commandes traitées par les acheteurs et factures traitées par les fournisseurs) à travers le réseau Tradeshift au cours de la période du 1er juillet au 30 septembre 2020. Plus de 1,5 million d'acheteurs et de fournisseurs dans plus de 160 pays utilisent la plateforme Tradeshift pour digitaliser leurs relations commerciales (achat et ventes).


Grands enseignements de l’étude  

  • L'activité commerciale dans les chaînes d'approvisionnement mondiales a augmenté de 15,2% par rapport au trimestre précédent.
  • La zone euro a affiché la performance la plus forte et la plus constante tout au long du trimestre. Les volumes de transactions dans les chaînes d'approvisionnement de la région ont augmenté de 25,7% au troisième trimestre.
  • Les volumes de transactions aux États-Unis ont également dépassé la moyenne mondiale, augmentant de 17,2% par rapport au T2. 
  • Le Royaume-Uni a connu un trimestre plus difficile, avec des volumes de transactions en hausse de seulement 6,1%. Les faibles volumes de factures au cours du trimestre ont généré de graves problèmes de liquidité.
  • La dynamique de la Chine a montré des signes de plafonnement avec une activité commerciale en hausse de 8,9% par rapport à T2.
  • Les volumes de commandes dans les économies occidentales ont augmenté de manière significative, ce qui suggère un 4ème trimestre plus fort en termes de flux de trésorerie fournisseurs. 
  • Alors que les volumes de commandes ont augmenté de 20,1% au 3ème trimestre, le montant des flux vers les fournisseurs n'a pas progressé au même rythme. Les volumes de factures ont augmenté de 14,1% au 3ème trimestre. La liquidité restera un problème important pour les fournisseurs jusqu'à ce que cet écart se résorbe.
  • Dans tous les secteurs industriels, l'activité de détail a augmenté. Les volumes de transactions ont augmenté de 78% en juillet avec la réouverture de nouveaux magasins. L'activité commerciale dans le secteur des aliments et des boissons a également augmenté de manière significative en juillet.
  • Les secteurs de la fabrication et de la logistique ont bien performé tout au long du trimestre. L'activité dans le secteur de la santé a chuté au 3ème trimestre, les chaînes d'approvisionnement se stabilisant après une période de volatilité.

Pour le dernier trimestre de 2020, les données de Tradeshift indiquent que les entreprises et l'économie dans son ensemble commencent à s'adapter et à résoudre les nombreuses questions posées depuis le début de la pandémie. Après un 2ème trimestre profondément tumultueux, les organisations ont trouvé des solutions de contournement pour revitaliser les chaînes d'approvisionnement malgré l'incertitude. 

Pour autant, nous entrons dans une phase critique de reprise. Les mesures de continuité des activités à court terme doivent céder la place à une planification de la résilience à long terme pour faire face aux modèles opérationnels obsolètes qui se sont effondrés avec la crise. Il est temps de construire une relation véritablement numérisée entre les acheteurs et les fournisseurs.

Lire la suite...


Articles en relation