Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Logement Post Confinement : qu'attendent les jeunes actifs?

La majorité des Français viennent de passer plus de deux mois confinés, contraints à rester enfermés chez eux et à travailler à distance. Cette période sans précédent a sans nul doute eu un impact sur leur mode de vie. A travers une étude, The Babel Community, acteur français proposant des résidences de coliving et l'institut de recherche YouGov se sont particulièrement intéressés aux nouvelles attentes des 18-34 ans à propos de leur mode de vie et plus précisément de leur manière de se loger. Trois grandes tendances en ressortent : mobilité, flexibilité et communauté.  
 
L'émergence des métiers du digital et la démocratisation du télétravail pendant le confinement ont bousculé les jeunes actifs qui rêvent désormais de plus de mobilité. En effet, l'étude menée par The Babel Community et YouGov auprès des 18-34 ans révèlent que plus de 70% d'entre eux aimeraient changer de ville et donc de de lieu d'habitation si les démarches pour se loger étaient plus simples. Une tendance accentuée dans les zones urbaines, puisque 75% des interrogés vivant dans une moyenne ou grande ville attestent de cette envie.
 
Par ailleurs, ils sont près de 40% à reconnaître avoir déjà refusé une opportunité (personnelle, scolaire ou professionnelle) dans une autre ville à cause des difficultés liées au déménagement, à l'accessibilité du logement et aux contraintes que cela implique. 

Qui dit mobilité, dit aussi flexibilité. Depuis plusieurs années, des résidences offrant des services sur-mesure à leurs habitants se développent dans les villes françaises. Des services de chambre, à la salle de gym en passant par la restauration, de multiples prestations sont proposées aux résidents. Les résultats de l'étude montrent que 42% des 18-34 ans vivant en zones urbaines ont déjà envisagé de vivre dans ce type de résidence.
 
Parmi les services proposés, les espaces de coworking sont d'ailleurs largement sollicités par 55% des interrogés. En effet, alors que les Français ont dû improviser en quelques jours un bureau à domicile, avoir accès à un espace de coworking dans leur immeuble serait un réel plus pour travailler dans de bonnes conditions. 
 
Maintenir un lien social pendant le confinement n'était pas toujours facile, et bien souvent les seules interactions se faisaient avec les voisins. Il n'est donc pas étonnant de découvrir dans cette étude que 58% des 18-34 ans estiment qu'il est très important de partager des valeurs communes avec son voisinage. Un résultat particulièrement marqué chez les jeunes actifs qui sont 63% à affirmer que vivre au sein d'une communauté partageant les mêmes valeurs est important.
 
Cette tendance fait écho à la recherche d'une mobilité simplifiée par les jeunes actifs. En effet, plus mobiles, ils recherchent à s'intégrer et à créer du lien rapidement lors d'une installation dans une nouvelle ville.

Lire la suite...


Articles en relation