Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

52 002 défaillances d'entreprises en France en 2019

Le groupe Altares, expert historique et référent de l’information sur les entreprises, publie les chiffres des défaillances d’entreprises en France pour le 4trimestre et l’ensemble de l’année 2019. Des données qui révèlent une réalité douce-amère pour les entreprises françaises. En effet, si le niveau global des défaillances est à son plus bas depuis 10 ans, la situation des PME de plus 50 salariés s’avère préoccupante et le nombre des emplois menacés est en hausse.

Selon Thierry Millon, directeur des études Altares : « Alors que les premiers mois de 2019 confirmaient les lourdes répercussions du mouvement des gilets jaunes, l’année s’achève heureusement sur un niveau de défaillances d’entreprises au plus bas depuis dix ans. Le dernier trimestre signe même le meilleur chiffre depuis le 4e trimestre 2007.Les trois quarts des jugements concernent de très petites entreprises avec 39 000 défaillances enregistrées. Mais le dispositif d’aides publiques peut avoir contribué à maintenir hors de l’eau d’autres entrepreneurs en difficultés. Cette année, ce sont les PME qui ont été durement impactées. C’est pourquoi en dépit du recul des procédures collectives, le nombre d’emplois menacés augmente encore et atteint 173 800 postes. » 


Le nombre de défaillances d’entreprises recule de 4,8% pour atteindre son plus bas niveau depuis 10 ans

Avec 52 002 procédures enregistrées, le niveau global des défaillances a reculé en un an de 4,8% pour atteindre son plus bas niveau sur 10 ans.

La sinistralité des entreprises était repartie à la hausse sur le second semestre 2018 avant de se stabiliser début 2019. Depuis, on observe une amélioration de plus en plus sensible, qui s’accélère en fin d’année. Le dernier trimestre 2019 est ainsi revenu au niveau de défaillances de fin 2007 avec 13 514 jugements, en baisse de 8,8% par rapport au 4e trimestre 2018.


Près de 350 PME de plus de 50 salariés sont tombées en 2019 dont une centaine sur le seul dernier trimestre

Dans ce contexte pourtant favorable, les difficultés des PME ne fléchissent pas avec 347 défaillances sur l’année 2019, soit une augmentation de 13,8% par rapport à 2018.
Dans le détail, près d’une centaine (98) ont été enregistrées sur le 4e trimestre 2019, soit 10,1% de plus que l’an passé. Il s’agit d’une nouvelle hausse après celles du 4e trimestre 2018 (+12,7%) et du 4e trimestre 2017 (+14,5%).

Les difficultés sont plus particulièrement prononcées sur les sociétés de 50 à 99 salariés dont les défaillances ont crû de 20% en 2019 et de 33% sur le seul dernier trimestre. Près du tiers de ces PME provient de l’industrie manufacturière.

Une situation qui explique que, si le nombre de structures défaillantes baisse, le nombre d’emplois menacés augmente de 1,6% et concerne aujourd’hui 173 800 postes.
3 procédures sur 4 sont ouvertes pour des structures de moins de 3 salariés, avec 39 000 défaillances enregistrées. Une typologie d’entreprise moins robuste, qui peine à stabiliser le nombre de redressements judiciaires ( -0,4%) en 2019.

Le tableau récapitulatif des défaillances 2019 par secteur d’activité est accessible ICI.

Enfin, l’étude complète Altares « Défaillances et sauvegardes d’entreprises - T4 & Bilan 2019 » sera disponible sur ce site à partir du 30 janvier 2020.

 

Lire la suite...


Articles en relation