Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

100 milliards de chiffre d'affaires du e-commerce en 2019

… et plus de 10 000 emplois détruits dans le commerce de proximité en France

A l’heure où la FEVAD annonce le dépassement de la barre symbolique des 100 Mds€ de dépenses du commerce électronique en France en 2019, le député et ancien Secrétaire d’Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi publie un rapport montrant ses effets néfastes tant économiques que sociaux.

A l’approche des fêtes de Noël, la Fédération de Vente à Distance (FEVAD), regroupant les acteurs du e-commerce, estime que la barre des 100 Mds€ de dépenses du commerce électronique devrait être dépassée en 2019.

Il est aujourd’hui impératif de rétablir un minimum d’équité fiscale entre commerce physique surtaxé et e-commerce exonéré de fait alors que ce dernier est générateur d’externalités négatives que tant les consommateurs-citoyens que leurs représentants semblent ignorer.
En effet, le rapport Mahjoubi souligne la destruction en France de 10 400 emplois dans le commerce de proximité imputables au seul Amazon, chiffre très supérieur au nombre d’emplois créés par le géant de l’e-commerce, souvent de nature intérimaire.

Mounir Mahjoubi omet d’ailleurs de rappeler qu’Amazon ne paye quasiment pas d’impôt en France.

Nos voisins britanniques ont annoncé quant à eux la suppression en une année de 85 000 emplois dans le commerce de détail directement rapprochables de la montée en charge du e-commerce en Grande Bretagne.
De même, aux Etats-Unis, en 4 ans, ce sont 448 000 emplois qui ont été détruits dans le commerce physique versus les 178 000 créés par l’e-commerce.

Les schémas d’évasion fiscale, de ventes à perte, de non-respect des normes et l’impact sur l’environnement (500 millions de livraisons à domicile en 2019 de produits suremballés), d’absence de taxation des « pure-players du e-commerce », sont autant de conséquences néfastes sur notre économie et notre environnement.

Pendant ce temps-là, le commerce physique ploie sous les taxes dont les taxes à la production et les taxes foncières.

Lire la suite...


Articles en relation