Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

5 caractéristiques communes aux leaders de l'innovation

Aujourd’hui, (presque) toutes les entreprises se revendiquent innovantes. L’innovation sert en effet les enjeux commerciaux comme ceux du recrutement. Pour autant, a-t-on jamais pris véritablement la peine de réfléchir à sa signification et d’en mesurer le réel impact sur le succès d’une entreprise ?

Mastercard et Harvard Business Review Analytic Services publient avec Become 2020 les résultats du 1er indice consacré à l’innovation. Become comprend le Business Innovators Index et le rapport associé, Innovators Become Leaders, qui passe en revue les principaux facteurs qui distinguent les champions de l’innovation de leurs pairs.

« Il est plus important que jamais pour les entreprises, quelle que soit leur taille, d’être innovantes et créatives. C’est notre force vitale », déclare Ajay Banga, président-directeur général de Mastercard. Cette étude livre les observations et les expériences d’éminents penseurs dans le monde afin d’aider leurs pairs à engendrer la créativité et la culture qui stimuleront leur entreprise »


Prendre la mesure de l’innovation

Ces six derniers mois, Harvard Business Review Analytic Services (HBRAS) a questionné plus d’un millier de hauts responsables en entreprises sur la manière dont leur structure aborde l’innovation dans cinq domaines clés – processus, capital humain, financement, expérience client, et données et technologies. 

Côté consommateurs, plus d’un millier d’entre eux dans le monde ont également été interrogés afin d’évaluer si les entreprises privilégient vraiment ce qui compte le plus à leurs yeux.

Après analyse des données ainsi recueillies, HBRAS a établi son indice Business Innovators Index, avec le chiffre 100 qui représente la mesure maximale en termes de stratégie, de dispositifs et de comportements. Il ressort de l’étude que, si la plupart des entreprises mesurent l’importance de l’innovation en tant que facteur de croissance et de réussite, dans les faits la majorité d’entre elles ne mettent pas à exécution ces principes. 


A partir de l’étude des réponses auto-déclarées des organisations aux 40 questions de comportements et d’attitudes, 3 groupes ont été identifiés :

- Les Meneurs, qui démontrent le plus large éventail de facultés en matière d’innovation, avec un indice innovation de 88.

- Les Suiveurs, qui affichent des capacités dans certains piliers d’innovation, avec un indice innovation de 66. Ce groupe représente 42% de l’ensemble des sondés

- Les Retardataires, auxquels manquent un grand nombre de capacités d’innovation, avec un indice innovation de 37.


Mise en œuvre des enseignements

Le rapport met en exergue 5 techniques que les entreprises peuvent adopter pour mettre en place ou réinventer leurs parcours vers l’innovation : 

1/ La rapidité est gagnante - Les novateurs doivent raisonner en trimestres et en semaines, et non en années. La quasi-totalité (96%) des champions de l’innovation concrétisent et commercialisent très vite leurs nouvelles idées et solutions, contrairement aux retardataires (17%) dans ce domaine.

2/ L'analyse des données - Les véritables novateurs tirent des enseignements de multiples sources de données, l’intuition commerciale seule ne suffisant pas à acquérir une dimension nouvelle. En fait, 73% des leaders mettent à profit des sources de données à la fois internes et externes.

3/ Définir d’emblée les priorités - L’innovation ne saurait être reléguée au second plan. Près de 90 % des leaders de l'innovation mettent l'emphase au niveau le plus haut de l’entreprise. Ils disposent ainsi du budget et de l’aval nécessaires pour réaliser bien davantage que des perfectionnements progressifs.

4/ La culture compte - Les entreprises doivent donner à leurs collaborateurs les moyens d’entreprendre. Cela crée non seulement une culture d’acceptation du risque, mais permet aussi de développer une « boîte à idées » de projets potentiels, comme le vérifient 84% des leaders de l'innovation.

5/ Toujours prendre davantage en considération les besoins du client - Près de la moitié des consommateurs dit attendre des entreprises qu’elles mettent au point de nouveaux produits, services et fonctionnalités pour répondre à leurs besoins. Il incombe à ces acteurs de privilégier les idées radicalement nouvelles, sous peine d’être incapables de répondre aux exigences de leurs clients.

« Tout au long de la vie, sur le chemin que nous suivons, nous nous efforçons de comprendre ce que nous pouvons améliorer pour notre avenir. Si l’innovation nous attire, c’est parce que nous voulons que le monde de demain soit meilleur que celui d’aujourd’hui », affirme David Ricketts, chargé de recherche en innovation au Technology & Entrepreneurship Center de l’Université d’Harvard. « Les entreprises sont à l’origine de la plupart des innovations, et Become 2020 établit la feuille de route à suivre par ces acteurs pour poursuivre en ce sens durant l’année qui vient - en misant sur la diversité, la transparence et sur une stratégie de création claire. »


Les leçons des premiers chefs d’entreprises au monde

En complément de ce rapport, Mastercard et HBRAS proposent également The CEO’s Innovation Playbook, ouvrage qui passe en revue les 50 actions susceptibles d’impulser un changement, selon 12 des plus prestigieux dirigeants au monde, à la tête d’entreprises, d’administrations et d’organismes caritatifs de premier plan, dont Accion, Bass Pro Shops, Citi, The Coca-Cola Company, IBM, Lyft, PayPal, Ronald McDonald House, Salesforce, ServiceNow, l’Université du Maryland, le comté de Baltimore et Verizon.

« L’innovation est au cœur de tout ce que Accion entreprend. Afin de répondre aux besoins financiers des 3 milliards de personnes qui sont mises de côté, ou mal servies, par le système financier mondial, nous devons perturber le statu quo », déclare Michael Schlein, président and directeur général de Accion mondial à but non lucratif. « Nous réfléchissons en permanence à la manière d’utiliser les nouvelles tendances pour créer des services financiers meilleurs, plus rapides, moins chers et plus sécurisés pour les personnes défavorisées. Ces idées vont nous aider à favoriser l’innovation dans la poursuite de notre mission. »

Freeman Hrabowski, président de l’Université du Maryland dans le comté de Baltimore, conclut : « En tant qu’université centrée sur l’impact, nous avons remarqué que l’innovation arrive lorsque nous nous regardons avec honnêteté, utilisons les données pour évaluer nos efforts, et restons centrés sur nos valeurs. »

Accéder à la version complète des rapports Become 2020 - Innovators Become Leaders et The CEO’s Innovation Playbook ICI.

Lire la suite...


Articles en relation