Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Plan Juncker : Socoden-FEC et FEI garantissent 25 M€

Le Fonds européen d'investissement annonce la signature d’une garantie de 25 M€ à Socoden-FEC, une union de sociétés coopératives à forme anonyme créée en 1965 en France par la confédération générale des SCOP (CGSCOP). L’objectif de Socoden-FEC est de fournir des prêts participatifs à des sociétés coopératives détenues par des salariés ou des associés multiples.

Grâce au soutien du Fonds européen d’investissement, Socoden sera en mesure de fournir des prêts d’un montant de 4,8 M€ en 2019 voire, selon les prévisions, de 6,5 M€ en 2023. Socoden devrait réserver ses financements en priorité à des secteurs actuellement mal desservis car considérés comme trop risqués, comme les sociétés coopératives détenues par les salariés ou des associés multiples en phase de démarrage.

Les ressources sont prélevées sur le budget du programme de la Commission européenne pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI), un instrument financier destiné à promouvoir un niveau élevé d’emplois durables et de qualité, à garantir une protection sociale adéquate et correcte, à lutter contre l’exclusion sociale et la pauvreté, et à améliorer les conditions de travail dans toute l'Europe.

Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement, a commenté l’opération en ces termes : « Nous sommes fiers de signer cette première opération financière avec Socoden-FEC. Pour le groupe BEI, la banque de l’Union européenne, le développement du secteur coopératif est une question de prime importance, susceptible d’avoir une incidence positive concrète sur les citoyens grâce à un appui dans tous les secteurs de l’entrepreneuriat, particulièrement dans la sphère sociale. »

Pour Marianne Thyssen, commissaire européenne pour l’emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs : « L’appui de 25 millions d'EUR de l’UE permettra à Socoden-FEC de fournir à des entreprises sociales opérant en France des prêts à taux d’intérêt réduit et assortis d’exigences moindres en matière de sûretés. L’accord signé ce jour reflète la volonté de l’UE de donner forme au socle européen des droits sociaux et de construire une Europe plus inclusive et plus juste. »

Pier Luigi Gilibert, directeur général du Fonds européen d’investissement, poursuit : « L’instrument de garantie au titre de l’EaSI est un outil très précieux grâce auquel nous sommes en mesure d’apporter une garantie à des prêts plus risqués à des entrepreneurs sociaux, et en particulier à des sociétés coopératives, qui montre l’incidence positive que peut avoir l’Europe au niveau social. »

Georges Mandica, président du directoire de Socoden-FEC, conclut : « L’instrument de garantie au titre de l’EaSI nous permettra de mieux gérer la croissance de notre activité. Il renforce en effet notre modèle économique, nous donne la possibilité de fournir de meilleures conditions de prêt aux sociétés coopératives et contribue ainsi à la prospérité de ces dernières. »

Lire la suite...


Articles en relation