Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Les entreprises françaises contraintes à la transformation digitale

54% des salariés souhaitent réduire ou supprimer le temps de trajet du travail au domicile mais seuls 29% ont un recours partiel au télétravail alors que 93% des dirigeants pensent que le métier exercé ne permet généralement pas le télétravail.
L’entreprise française est encore réfractaire à la transformation digitale alors qu’elle va s’avérer vitale pour demeurer compétitif dans les années à venir. C’est l’accompagnent efficace par de solutions logicielles qui permet à la fois de rassurer et d’organiser efficacement les nouvelles formes du travail.


La transformation digitale change l’organisation du travail

La transformation digitale est en marche dans le monde de l’entreprise et ne cesse de s’accélérer devant une pression croissante de l’environnement concurrentiel et aussi de plus en plus celle des salariés. Si les dirigeants sont encore souvent réticents par une crainte bien française de la perte de contrôle, ils sont aussi conscients qu’elle conditionnera leur compétitivité future.
Pour Protime, spécialiste de l’optimisation du temps du capital humain, le maître mot sera donc l’accompagnement dans le domaine incontournable et sensible des Ressources Humaines.


60% des entreprises ont lancé un programme de transformation digitale et 50,5% envisagent de le lancer dans les 12 prochains mois, selon le baromètre « Maturité Digitale des entreprises françaises » de Smartlane. Cela se traduit par le recrutement de Chief Digital Officier, par l’augmentation de leur budget de transformation mais aussi par des changements dans le domaine des modes de travail avec l’arrivée de plus en plus pressante du télétravail.


I - Les motivations des salariés

54% : Réduire/Supprimer le temps de trajet travail-domicile.

36% : Planifier des horaires de travail selon ses besoins.

36% : Etre plus efficace.

32% : Mieux concilier vie professionnelle avec vie personnelle.

30% : Bénéficier d’un cadre de travail plus confortable et calme.


II - Les motivations des dirigeants

56% : Favoriser la conciliation vie professionnelle avec vie personnelle.

45% : Répondre aux attentes des salariés et les fidéliser.

34% : Faire évoluer les modes de management et développer la qualité de vie au travail.

24% : Réduire les risques liés au trajet et à leur durée.

Selon une étude Malakoff Médéric Humanis, 29% des salariés ont déjà intégré le télétravail à leur mode de fonctionnement. Ce chiffre en constante progression, fait du domicile le premier lieu du télétravail pour 92% des cas, puis viennent d’autres lieux comme les espaces de coworking et les locaux mis à disposition sous forme de bureau mobile. Cette tendance implique une nouvelle façon de gérer les ressources humaines et la gestion du temps de travail.


III - Les principaux freins au télétravail émis par les dirigeants

13% pensent que le métier de salarié ne permet pas la mise en place du télétravail.

31% opposent une résistance de principe.

13% pensent que cela accentue la perte du lien social au travail et affecte l’esprit d’équipe.  

45% pensent aux risques de sécurité des outils informatiques.

28% pensent aux contraintes administratives nombreuses et compliquées


IV - Les difficultés rencontrées par les managers lors de la mise en place du télétravail

40% éprouvent des difficultés à répartir la charge de travail.

40% ont du mal à évaluer si cela pose des problèmes aux salariés concernés.

38% pensent avoir du mal à maintenir le lien social, la cohésion d’équipe.

25% réduire les risques liés aux trajets et à leur durée.


Les réponses apportées par Protime pour faciliter à la digitalisation des entreprises

La force de Protime, automatiser les processus administratifs de l’entreprise comme la gestion du temps de présence et des congés mais aussi apporter des fonctionnalités à plus haute-valeur ajoutée comme le suivi des collaborateurs (tâches, projets, objectifs…).
La productivité est donc boostée par l’optimisation du processus RH mais aussi par le développement de l’engagement des collaborateurs dont l’expérience devient une priorité. Le collaborateur accède à plus de transparence, d’autonomie, voir même de flexibilité si l’entreprise, forte de ces outils, autorise plus de souplesse en matière d’horaire ou de lieu de travail.

Protime propose également un module collaboratif permettant, en amont, d’architecturer la collaboration sous forme de projets, d’en suivre la progression, d’établir les attributions de chacun et d’organiser les sessions collectives, sous quelque forme que ce soit.
En définissant la collaboration par les objectifs et les projets, Protime 360° regroupe toutes les informations et les rend lisibles pour l’équipe. Chaque collaborateur sait en un coup d’œil à quels projets et objectifs il collabore et de quelles équipes de travail il fait partie.

Pour permettre à l’entreprise et au collaborateur de trouver un juste équilibre, Protime a développé une solution ouverte qui élimine les silos verticaux dans l’entreprise, permet de travailler en mode projets et surtout laisse une place importante et nécessaire à la dimension « coaching » dans les ressources humaines.


Les bénéfices apportés aux entreprises qui œuvrent pour la digitalisation

La transformation digitale pour les entreprises, c’est commencer par revoir les processus les plus basiques comme la gestion du temps de présence et les congés pour les rendre plus efficaces. Ces tâches chronophages peuvent aujourd’hui être automatisée pour libérer le temps des directions RH et managers.
D’autre part, au quotidien, cela créé moins d’erreurs et donc de coûts de corrections, le climat social est amélioré par cette transparence et cette fluidité du processus administratif RH. Les départements RH ont ainsi plus de temps à consacrer au recrutement de talents, à leur épanouissement et surtout leur pérennisation au sein de l’entreprise.

Lire la suite...


Articles en relation