Connexion
/ Inscription
Mon espace

L'Indice Entrepreneurial Français 2018 confirme la dynamique entrepreneuriale des Français

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

L’Agence France Entrepreneur*(AFE) publie les résultats de l’Indice Entrepreneurial Français 2018, une enquête réalisée avec le soutien de Pôle emploi**, de la Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur***, et le concours de TMO Régions.

Il en ressort de cette enquête, que 30% des Français de 18 ans et plus, soit 15 millions de personnes, se sont engagés à un moment ou un autre dans une dynamique entrepreneuriale ; un chiffre qui consolide les résultats de la 1ère édition de l’enquête réalisée en 2016 et confirme que la création d’entreprise offre pour beaucoup de véritables opportunités professionnelles. Il traduit plus largement une mutation culturelle et sociétale profonde qui s’est opérée en France ces dernières années : le développement du désir d’entreprendre.

Grace à l’Indice Entrepreneurial Français (IEF), l'AFE quantifie, analyse et décrypte ce dynamisme entrepreneurial et son évolution. Son but : identifier les freins et les leviers permettant de stimuler la culture entrepreneuriale et favoriser la création d’entreprises.


L’IEF appréhende le dynamisme entrepreneurial des Français par 2 séries d’indicateurs 
:
- la chaîne entrepreneuriale (autrement dit la proportion d’intentionnistes, de porteurs de projets, de chefs d’entreprise et d’anciens dirigeants) et
- la culture entrepreneuriale des Français (sensibilisation à l’entrepreneuriat et perception de la création d’entreprise et du métier de chef d’entreprise)..

Près de 20% des Français ont pensé à créer ou reprendre une entreprise durant l'année écoulée, dont 7% ont engagé des démarches et 13% ont créé ou repris une entreprise qu’ils ont depuis vendue ou fermée.

12% des Français déclarent être « entrepreneurs ». Le nombre de créations (hors micro-entreprises) en France n’a jamais été aussi haut depuis 1987, avec 349 000 entreprises classiques créées en 2017. Pour les micro-entreprises, le nombre de créations dépasse les 240 000, soit 7% de plus qu’en 2016.


L’entrepreneuriat, une question de motivation… et de passion 

Les Français ont globalement une vision favorable de la création d'entreprise et plus largement du métier de chef d'entreprise. La moitié d’entre eux considèrent que c'est le choix de carrière le plus intéressant. 70% estiment également que la création d’une entreprise doit se faire par passion d'un métier.

L’Indice Entrepreneurial Français inclut un zoom sur les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Pour les intentionnistes de ces territoires, les trois principales motivations pour entreprendre sont les mêmes que pour les habitants hors QPV : être indépendant, s'épanouir-réaliser un rêve, gagner plus d'argent. Toutefois, ils mettent plus fréquemment en avant le fait de ne pas ou ne plus être salarié (27% contre 14%) et le fait de saisir une opportunité (21% contre 13%).
Moins fréquemment incités par leur entourage à créer leur propre entreprise (20% contre 28%), ils sont de fait moins souvent inscrits dans une dynamique entrepreneuriale (14% contre 30%).

49% des demandeurs d'emploi estiment que le métier de chef d’entreprise est le choix de carrière le plus intéressant : c’est plus que pour les actifs occupés (42%). Toutefois, ils sont moins inscrits dans une dynamique entrepreneuriale (27% contre 38% pour les actifs occupés).

Accéder à l'infographie des résultats de l'indice Entrepreneurial Français ici

*L’Agence France Entrepreneur a pour objet de renforcer et mieux coordonner l'action nationale et locale en faveur de l'entrepreneuriat, prioritairement en faveur des territoires fragiles.
www.afecreation.fr/

**Pôle emploi.Créé par la loi du 13 février 2008 relative à la réforme de l’organisation du service public de l’emploi, Pôle emploi est l’opérateur public de référence du marché de l’emploi.
www.pole-emploi.fr/

***MMA des Entrepreneurs du Futur. La Fondation est un do tank qui a pour ambition de soutenir et encourager les initiatives, l’innovation et la capacité des entrepreneurs et des territoires à tirer part des grandes mutations en cours. 
https://fondation-entrepreneurs.mma/

 


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Quinzaine de la « Transmission - Reprise d’Entreprise 2018 »

Le Réseau Transmettre & Reprendre lance, sous l'égide du Ministère de l'Economie, la 3ème édition de la Quinzaine nationale de la transmission - reprise d'entreprise, du 21 novembre au 4 décembre 2018. Pendant 15 jours, sur l'ensemble du territoire, les cédants et les repreneurs pourront bénéficier de formations, témoignages et premiers conseils pour céder ou reprendre une entreprise. Deux temps forts en ouverture et clôture de cette quinzaine : le Salon des Entrepreneurs à Nantes les 21 & 22...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Soutien aux jeunes qui passent de l'échec à l'entrepreneuriat

Partageant la même bienveillance et le même engagement à l'égard de ceux et celles dont le parcours n'est pas linéaire et qui doivent gérer des difficultés très diverses au cours de leur vie, le mouvement entrepreneurial des Rebondisseurs Français et Apprentis d'Auteuil agissent ensemble pour changer le regard porté sur les personnes qui connaissent l'échec et pour faire du rebond l'une des qualités premières de tout individu ainsi qu'une nouvelle mesure du succès. Soutenir et aider ceux qui...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Nominations Entreprises & Industries

Thomas Carlat, Directeur de clientèle du groupe de communication Fargo Agé de 44 ans, précédemment journaliste au sein du Groupe Agefi, Thomas Carlat prendra en charge la définition et la mise en œuvre de stratégies de communication pour le compte de clients de l'agence Fargo dans le secteur financier. Après avoir débuté sa carrière dans le domaine des relations presse, Thomas Carlat a intégré diverses rédactions nationales en tant que journaliste. Il a notamment couvert l'actualité du secteur...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Réaction du CJD à la mobilisation des entreprises par l’Élysée

Les 5 000 jeunes dirigeants d'entreprises du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) sont prêts à se mobiliser.   Présent à la réunion des entreprises à l'Elysée le 12 décembre, Pierre Minodier, président du Centre des Jeunes Dirigeants d'entreprise (CJD), rappelle l'extrême urgence à agir et la volonté du CJD de contribuer au débat en véritable « courroie de transmission » entre les entreprises et l'État : « La colère populaire et les revendications expriment le besoin de replacer l'humain au cœur...