Connexion
/ Inscription
Mon espace

Foncia met fin à son adhésion à la FNAIM

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Jean François Buet, président de la FNAIM, réagit à la décision du Groupe Foncia de mettre fin à l'adhésion de ses cabinets filiales à la FNAIM et à ses chambres locales, après 42 ans d'un parcours commun entre l'enseigne créée par Jacky Lorenzetti et le syndicat leader.

Le message du Président de la FNAIM 

« François Davy m'a informé il y a quelques jours de son choix de quitter la FNAIM. Par un message au conseil d'administration, il a justifié cette décision par deux raisons : il désapprouve la participation de la Fédération à la construction des observatoires locaux des loyers rendus nécessaires par le futur encadrement, et il préfère se consacrer à Plurience, l'association regroupant une dizaine de sociétés dont certaines sont toujours adhérentes de la FNAIM.

Sur le premier sujet, la situation est simple : les pouvoirs publics n'ont pas estimé que l'outil d'observation existant, Clameur, que préside aussi François Davy, répondait au besoin de connaissance statistique en vue de définir les loyers médians. Il appartient aux membres de Clameur de s'interroger sur les causes de cette appréciation. Pour moi, il m'appartenait seulement de permettre à la décision publique d'être éclairée, dans l'intérêt des bailleurs, des locataires et des professionnels immobiliers.
Par ailleurs, j'ai toujours dit être ouvert à une coopération entre les sources statistiques, notamment les observatoires en voie de création et Clameur, ou encore l'OLAP. Il est clair en revanche que les consolidations de données devront obéir à une charte, respectant la propriété des professionnels qui mettront à disposition leurs informations.

Sur le second sujet, crucial, j'ai une conviction qui ne variera pas: la profession est une et indivisible. Les groupes, les réseaux et les entreprises familiales et artisanales exercent les mêmes métiers, pour les mêmes clients, avec les mêmes règles. Face aux pouvoirs publics, face à l'opinion, notre légitimité tient à notre représentativité. Seul un syndicat rassembleur peut être entendu, et la FNAIM le démontre au cours de l'examen du projet de loi ALUR.

Un syndicat dont les membres auraient pour code commun l'importance du chiffre d'affaires ne pourrait prétendre parler au nom de la profession, dans un marché dont l'essentiel des parts est détenu par les indépendants. Pour cela, j'ai eu à souci depuis le début de mon mandat de fédérer inlassablement, jusqu'à associer à mes expressions publiques l'UNIS, mais aussi des enseignes nationales.

J'ajoute que gouvernement et parlement en ont assez de recevoir des délégations professionnelles en ordre dispersé, et qu'ils favorisent justement la simplification et la lisibilité des messages en créant un conseil national. Toute autre méthode est à rebours de l'histoire.

Je déplore que le choix singulier de FONCIA fasse courir le risque à la profession de paraître désunie. François Davy prend là une lourde responsabilité, dont il sera comptable face à ses confrères.

Au demeurant, cette décision autoritaire choque la communauté immobilière, qui y voit un geste attentatoire à la solidarité professionnelle. Elle semblera, aux yeux des décideurs politiques, relever d'une logique personnelle, plutôt que de ressortir à une stratégie à proprement parler. »

www.fnaim.fr/



 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

  

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Baisse de 30% du nombre de PTZ accordés en 2018 et diminution de leur montant de 10%

Analyse de Vousfinancer, 3ème réseau national de courtage en crédit.  Après le recentrage du prêt à taux zéro en 2018, sans surprise, Vousfinancer constate une baisse d'un tiers du nombre de bénéficiaires et une diminution de 10% des montants accordés avec un impact plus fort dans le neuf que dans l'ancien. L'objectif du gouvernement de baisser le coût des aides au logement devrait donc être atteint, au détriment des primo-accédants qui sont les premiers à pâtir de la hausse des prix… 1/ Pour...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Apicap vise les 2 milliards d’euros d’actifs investis

Un quadruplement du montant des actifs investis : tel est l'objectif d'Apicap à l'horizon 2024. Avec l'immobilier comme principal vecteur de croissance. Sous la houlette de son nouveau président, Alain Esnault (voir sa biographie au pied de cet article), Apicap a présenté ses  lignes de force et ses ambitions. On parle ici d'une société de gestion indépendante, spécialisée dans le circuit court du capital investissement (capital développement et capital transmission) et en immobilier...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...