Connexion
/ Inscription
Mon espace

Barnes s’implante à Sarlat dans le Périgord

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Le Périgord exerce toujours un fort attrait grâce à son patrimoine bâti d’une exceptionnelle qualité : Périgourdines, moulins, châteaux et manoirs (il y en aurait plus de 1 800).
Pas moins de 2,5 millions de visiteurs y sont dénombrés chaque année, ce qui la place au 3ème des régions les plus touristiques au plan national.

Si les Anglais appréciaient particulièrement la région durant la dernière décennie et étaient à l’origine d’un nombre important de transactions immobilières, la crise économique les a fait fuir. Selon les Notaires, ils sont supplantés par d’autres clientèles européennes (Belges, Hollandais, Suisses, Allemands) qui représentent 7% des transactions. Ainsi, ce marché qui avait perdu 25% de son volume de ventes en 2009, se redresse peu à peu sous l’effet de cette nouvelle demande.

La demande porte essentiellement sur les maisons de caractère restaurées proposées à des prix oscillants entre 500 000 et 600 000 €. Dans les villages les plus touristiques du Périgord ou sur les rives de la Dordogne, selon son état, un appartement ou une maison de centre-ville s’y négocie de 1 700 à 3 500 € le m².

Sur le marché haut de gamme (châteaux, manoirs, propriétés d’exception...), où la clientèle française reste majoritaire, les biens dépassent rarement la barre des 5 M€, même pour les plus exceptionnels : une propriété médiévale de 125 ha composée d’un château en très bon état, trois métairies, un équipement équestre avec manège couvert, 28 boxes et une habitation, 30 ha de prairie, de l’eau à profusion par source, le tout dans un environnement naturel exceptionnel, est proposé à 3,5 M€.

Le marché de la location est également très actif : Américains, Canadiens, Australiens, mais aussi Européens (Anglais, Hollandais...), font le choix de louer pour de longues durées des maisons de caractère très confortables, avec piscine, proche des sites touristiques et des restaurants réputés. Une demande très dynamique, s’étendant sur 8 à 10 mois dans l’année.
Si le prix de location d’une maison classique s’établit autour de 1 500 € la semaine, pour les biens de prestige avec personnel de maison et services proches de ceux des grands hôtels, les valeurs peuvent dépasser 3 500 € la semaine.

Barnes est la première société internationale d’immobilier résidentiel haut de gamme totalement intégrée avec différents métiers : la vente d’appartements, de maisons et d’hôtels particuliers, d’immeubles, de propriétés et châteaux, de biens d’exception ainsi que la location de biens de qualité et d’exception, la gestion locative ainsi que de nombreux services complémentaires.
www.barnes-chateaux.com



  

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...