Connexion
/ Inscription
Mon espace

Nouvelle agence Barnes au Pyla-sur-Mer

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Barnes vient d’ouvrir une agence au Pyla-sur-Mer, un emplacement stratégique voué à couvrir tout le bassin d’Arcachon, de la très prestigieuse station de Lège Cap Ferret aux 9 autres qui bordent le bassin. Des stations et villages qui séduisent la clientèle parisienne et internationale. 

Si la réputation du Bassin attire de grands patrons d’industrie, des politiques, des artistes..., force est de constater que « Les petits mouchoirs » (film de Guillaume Canet tourné au Cap Ferret) ont donné un nouveau coup de projecteur sur le secteur, accentuant sa notoriété, notamment auprès des « people ».
Mais cette clientèle haut de gamme n’est pas la seule à satisfaire :

Les familles bordelaises ou parisiennes, fidèles à la région depuis toujours.

- Les expatriés (Londres, Shanghai…), aiment aussi à retrouver ces lieux préservés pour un séjour de vacances.

- La clientèle étrangère (américaine, asiatique ou européenne) y est moins présente, mais, la demande existe. 

A Arcachon, des prix très élevés : un appartement en front de mer peut atteindre des valeurs parisiennes de 10 000 € le m². Ce type de biens répond à une clientèle de retraités, exigeante, mais décidée à ne plus supporter les charges d’une villa.

Lège Cap Ferret et le Pyla-sur-Mer proposent des villas de prestige pieds dans l’eau, produits rares sur la côte Atlantique. Le mètre carré n’est guère plus accessible qu’en appartement. A titre d’exemple,au Moulleau, une villa de 180 m² bâtie  sur un terrain de 1 000 m² a récemment trouvé preneur à 4 M€.

Au Cap Ferret et au Pyla, les “cabanes” de bois -  en réalité de belles propriétés aux prestations les plus modernes - construites dans la pinède, mais avec vue sur l’océan et accès à la plage, sont les plus convoitées et peuvent atteindre des prix faramineux. 

Les qualités du bassin attirent aussi une clientèle plus prompte à louer : dès les premiers beaux jours, le marché de la location saisonnière connaît une recrudescence de la demande. Là encore, les villas pieds dans l’eau ou proche des commerces sont les plus recherchées. En pleine saison, la location d’une villa de standing permettant d’accéder à la plage à pied, peut atteindre 10 000 € la semaine.

Le ticket d’entrée s’abaisse au fur et à mesure que l’on s’éloigne des bords de l’eau, pouvant descendre jusqu’à 1 000 € la semaine. Beaucoup d’entre elles se dotent de piscines. Pour autant, dans l’ensemble, l’offre de maisons à la location demeure beaucoup plus faible que la demande. Preuve que le pourtour du bassin d’Arcachon est un secteur porteur.

www.barnes-chateaux.com/fr

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation