Connexion
/ Inscription
Mon espace

Décalage entre ambitions des entreprises et diversité des conseils d’administration

ABONNÉS

Même si les grandes entreprises européennes se sont engagées sur la voie de la mondialisation, cela ne se reflète pas encore au niveau de leur direction, selon une étude intitulée « Diversité dans les entreprises de l’Euro Stoxx 50 : les dirigeants à l’épreuve du futur » réalisée par AXA IM. Alors que les entreprises se tournent deplus en plus vers les marchés émergents pour accroître leurs chiffres d’affaires, lapolitique de recrutement devrait prendre en compte cette évolution structurelle de longterme.

L’étude indique que 84% des membres des conseils d'administration et 76% des cadres supérieurs sont des ressortissants européens. Plus généralement, dans 66% des cas, une seule nationalité représente plus de la moitié du conseil d’administration. Trois sociétés se distinguent avec un conseil composé uniquement d'une seule nationalité.

L'analyse de la proportion de femmes à travers l'EuroStoxx 50 révèle un effet sablier : la parité entre les sexes est plus élevée en bas des organigrammes (35% des sont des femmes), diminue en remontant la hiérarchie vers la direction (seulement 11% des comités exécutifs incluent des femmes), pour finalement augmenter à nouveau au niveau des conseils d’administration (18% de femmes). Treize des 50 entreprises n'ont pas de cadre supérieur féminin et aucune n'a de femme directrice générale au moment de l’étude. Ce manque de femmes cadres supérieurs aujourd’hui pourrait à l'avenir créer un goulot d'étranglement pour les entreprises qui cherchent à attirer des femmes dans leur conseil d'administration.

www.axa-im.fr

 

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation