Connexion
/ Inscription
Mon espace

Accepter de baisser le loyer en cours de bail peut éviter un manque à gagner

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Un phénomène nouveau est en train d’apparaître : à la demande de certains locataires faisant face à des difficultés de paiement, des bailleurs acceptent d’abaisser le montant du loyer en cours de bail.
Rien ne les y oblige  mais ce geste, apprécié des locataires, n’est pas complètement désintéressé : financièrement, le bailleur peut avoir à y gagner, selon Patrick Chappey, fondateur associé de Gererseul.

Il y a trois mois, Gererseul communiquait sur un sondage réalisé auprès de quelques 5 000 bailleurs particuliers : à la question « êtes-vous prêt, dans le contexte actuel, à baisser le loyer de votre bien dans le but de trouver un "bon" locataire ? », 46,5% des bailleurs interrogés répondaient par l’affirmative.
A cette époque, les réponses concernaient une fixation du loyer au moment de l’entrée d’un nouveau locataire.
Aujourd’hui, branlebas de combat chez certains bailleurs qui se voient sollicités par leurs locataires, en plein cours de bail. Nos clients l’attestent : à l’exception des « mauvais payeurs, clairement de mauvaise foi », les locataires formulant une telle demande bénéficient de l’oreille attentive de leurs bailleurs, qui, parfois, acceptent d’abaisser le loyer afin de conserver des locataires appréciés.

Tous les bailleurs n'ont pas conscience que réduire le loyer (lorsque la conjoncture l’exige) n'entraine pas forcément un manque à gagner. Bien au contraire. En effet, la stabilité de locataires payant leur loyer avec assiduité est gage d’un bon rendement. De plus, une recherche de nouveau locataire entraîne souvent une chute de rendement (frais d’agence, rafraîchissement des lieux, etc.), surtout lorsqu’il y a une vacance trop longue entre les baux.

L'idée que l'on se fait des propriétaires bailleurs, « fixés sur le loyer le plus élevé à tous prix », est une nouvelle fois mise à mal. En effet, il y a quelques mois, un autre sondage Gererseul indiquait que 52% des bailleurs particuliers ne révisaient pas (alors que la loi le leur permet) le loyer en cours de bail...

*Gererseul : plateforme de gestion locative en ligne destinée aux propriétaires bailleurs souhaitant gérer seuls leurs investissements immobiliers.
www.gererseul.com

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Croissance continue en 2018 pour le Crowdfunding immobilier

Baromètre de la plateforme française de crowdfunding 100% immobilier, Fundimmo, réalisé auprès de 32 plateformes de crowdfunding en collaboration avec Hellocrowdfunding. 185 M€ ont été financés sur les plateformes de crowdfunding immobilier en 2018 en France, soit un total de 343 projets. C'est une progression nette de +83% par rapport à 2017 (101 M€) et stable, car l'évolution entre 2016 et 2017 était également de +83% avec 55 M€ collectés en 2016.« Malgré le ralentissement observé dans le...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Statistiques 2018 de la construction de logements en France

La Chambre Nationale des Conseils-Experts en Immobilier Patrimonial analyse les résultats publiés par l'Observatoire de la Statistique Publique 1/ Logement  En un an, 473 000 logements ont été autorisés à la construction, soit un recul de 5,2% par rapport aux douze mois précédents. Par ailleurs, ce sont 415 500 unités qui ont été mises en chantier sur la même période, avec un fléchissent de 0,6% en comparaison à l'an passé. Au dernier trimestre, les autorisations de logements à la...