Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] La technologie et les talents, principales priorités des directeurs financiers pour 2022 et les années à venir

Tradeshift et CFO Dive ont mené une enquête en ligne auprès des directeurs financiers et des responsables comptables.*

Cette nouvelle étude révèle les défis auxquels les DAF sont confrontés alors qu'ils sont en prise avec un ensemble de responsabilités qui étaient jusqu'alors en dehors du champ d’action des départements financiers. Dans l'étude, près de la moitié des directeurs financiers (45%) ont déclaré que l'acquisition et la rétention des talents étaient leur principale préoccupation. Parmi les préoccupations figuraient notamment l'augmentation du coût des biens et services (42%) et l'adoption de la technologie (39%).

L’étude a également révélé des tensions importantes dans les attitudes des directeurs financiers à l'égard de la stratégie technologique de leurs services. Alors que les répondants étaient généralement satisfaits de leurs récents investissements technologiques, bien plus de la moitié (59%) ont admis qu'ils auraient adopté une approche différente s'ils avaient pu prédire les événements des dernières années. Cette tension illustre comment les directeurs financiers, comme d'autres hauts dirigeants, acceptent l'évolution soudaine de leur rôle provoquée par les événements des dernières années.

« Les perturbations des dernières années ont accéléré l'évolution du rôle du directeur financier. Les responsables financiers reconnaissent le rôle décisif que la technologie doit jouer pour les aider à relever un nombre croissant de défis commerciaux et atténuer les risques liés aux chaînes d'approvisionnement. Ils reconnaissent également que tout investissement qu'ils font dans la technologie nécessite un investissement égal en ressources humaines pour exploiter la valeur des données générées », a déclaré Mikkel Hippe Brun, co-fondateur et directeur général, automatisation des paiements chez Tradeshift

Autres principaux enseignements de l’étude

  • Les entreprises tardent à intégrer les dernières technologies pour aider leurs services à travailler plus efficacement. Seul un tiers (35%) des directeurs financiers ont déclaré que leurs derniers projets technologiques avaient atteint le stade de la mise en œuvre, la majorité étant encore au stade de la planification ou de validation.

  • La grande majorité des directeurs financiers prévoient d'augmenter les budgets alloués aux projets de transformation numérique au sein de leur service. Plus d'un répondant sur trois (36%) a déclaré qu'il prévoyait d'augmenter ses dépenses technologiques de plus de 26%, et un directeur financier sur cinq a signalé des augmentations supérieures à 50%. Seuls 6% des répondants prévoyaient de réduire leurs investissements dans les nouvelles technologies.

  • Les directeurs financiers pensent faire un bon travail en général, mais il est essentiel de passer de l'efficacité à la création de valeur. Presque tous les DAF (93%) étaient au moins satisfaits de la performance de la fonction financière de leur entreprise (plus d'un tiers la qualifiant d'exceptionnelle). Malgré cela, 41% des répondants ont évalué l'automatisation des processus comme un sujet prioritaire pour les investissements numériques à réaliser dès cette année.

  • Les directeurs financiers pensent que leurs équipes peuvent relever les défis de demain, mais craignent de ne pas être en mesure de relever les défis d’aujourd’hui. Ainsi, 37% des répondants ont déclaré qu'ils ne disposaient pas de l'expertise interne pour analyser correctement leurs données financières.

  • Les directeurs financiers manquent de ressources nécessaires pour aider leurs équipes à mieux faire leur travail. Pour que leurs équipes s'améliorent, les directeurs financiers ont reconnu qu'ils auraient besoin d'une meilleure intégration des données (56%), d'une meilleure formation (48%) et de technologies plus avancées (42%).
  • La pérennité de la fonction financière nécessitera trois compétences clés. Pour réaliser leurs missions, les DAF ont déclaré qu'ils avaient besoin d'une expertise financière technique (59%), suivie d'une connaissance des données (50%) et d'une expertise en stratégie d'entreprise (38%).

  • L'investissement dans la technologie est essentiel. Les directeurs financiers ont accordé une grande priorité à plusieurs investissements technologiques, mais ils ont également concédé que les principales préoccupations de leurs entreprises concernant l'adoption des technologies étaient nombreuses : le coût de mise en œuvre (46%), la facilité d'intégration avec l’existant (41%) et la formation ou l’embauche de collaborateurs qui pourraient utiliser ces technologies (38%).

  • Les directeurs financiers ont du mal à jongler avec les priorités changeantes. 28% ont déclaré qu'ils consacraient trop de temps à ce qui était traditionnellement un élément essentiel du travail et 35% ont déclaré qu'ils consacraient trop peu de temps au développement des talents.

À mesure que leur rôle continuera d'évoluer, les directeurs financiers devront probablement passer d'anciennes à de nouvelles priorités pour trouver le bon équilibre. Pour en savoir plus sur la façon dont ils utilisent la technologie pour relever les défis, l’intégralité de l’étude est disponible sur simple demande.

*L'enquête a été menée du 13 juillet au 3 août 2022 auprès de 150 répondants. Les participants étaient des professionnels de la finance expérimentés dans des entreprises dont les revenus mondiaux s'élevaient à plus de 100 millions de dollars. La mise en service a été effectuée sur la plateforme d'enquête Verint. Les données démographiques sont disponibles sur demande.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation