Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Briser le cycle de la « multicrise » via le développement rural

Alors que les dirigeants mondiaux se sont réuni cette semaine à Paris pour unir leurs forces contre les crises qui menacent la stabilité mondiale, le Président du Fonds international de développement agricole (FIDA), organisme des Nations Unies, plaide en faveur d’une aide à long terme pour les petits exploitants, indispensables à la sécurité alimentaire mais négligés par les interventions de lutte contre les changements climatiques, les conflits et la flambée des prix.

Alvaro Lario, le Président du FIDA, a lancé son appel à l’action à l’occasion d’une allocution prononcée au Forum de Paris sur la paix les 11 et 12 novembre en présence du Président de la République française, Emmanuel Macron, et de différents chefs d’État et de gouvernement et représentants d’organisations de la société civile. Le Forum de Paris sur la paix de cette année porte sur les réponses collectives à la « multicrise » émergeant de la guerre en Ukraine, de la pandémie de Covid-19 et des changements climatiques.

« La hausse spectaculaire des prix des aliments, de l’énergie et des produits de base, mais aussi du nombre de catastrophes liées au climat, a des effets catastrophiques partout dans le monde – mais surtout pour les habitants pauvres et affamés des zones rurales. Aujourd’hui, en effet, nous avons besoin à la fois de secours d’urgence pour prévenir la hausse de la faim, et de davantage d’engagement en faveur du développement à long terme. C’est la seule solution pour assurer la résilience future et briser le cycle de la crise », a déclaré Alvaro.

Près de 80% des personnes pauvres, et la plupart des personnes souffrant de la faim, vivent dans des zones rurales, et ont du mal à accéder aux marchés et à exploiter les ressources et technologies pour renforcer leur résilience face aux chocs.

Le FIDA est la première institution financière internationale spécialisée dans l’agriculture qui cible les petits exploitants et les entreprises rurales qui dépendent de ces derniers. Depuis 1978, le Fonds a consenti plus de 23,2 milliards de dollars en dons et prêts à faible taux d’intérêt destinés à financer des projets dans les pays en développement.

Les projets financés par le FIDA profitent à plus de 128 millions de personnes chaque année.

Lire la suite...


Articles en relation