Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Etude] « DHL Logistics Trend Radar » identifie les tendances majeures de la logistique

Dans la 6e édition du DHL Logistics Trend Radar (Radar des Tendances de la logistique), DHL rassemble 40 tendances qui contribueront à façonner l’orientation des entreprises, des sociétés et des technologies pour la communauté logistique mondiale au cours de la prochaine décennie.

Parmi ces tendances, la décarbonation, les robots, le big data, la diversification de la chaîne d’approvisionnement et les solutions énergétiques alternatives auront le plus grand impact sur la transformation de la logistique. Le rapport est le résultat d’une analyse approfondie des macro- et micro-tendances, ainsi que des informations recueillies auprès de nombreux clients et d’un vaste réseau de partenaires, dont des instituts de recherche, des acteurs technologiques et des start-ups.

« Les événements de ces deux dernières années nous ont montré l’importance d’avoir des chaînes d’approvisionnement et une logistique solides. Nous constatons donc que les entreprises transforment la logistique, qui n’est plus une activité discrète en arrière-plan, mais un atout stratégique et un moteur de valeur », note Katja Busch, directrice commerciale de DHL et responsable de DHL Customer Solutions and Innovation. « Nous pensons que pour réussir à l’avenir, il faut de l’inspiration et de l’innovation, des échanges ouverts et une collaboration intense. En partageant la 6e édition du DHL Logistics Trend Radar, nous invitons à nouveau nos clients et partenaires à façonner ensemble l’ère de la logistique. »

Publié tous les deux ans, le DHL Logistics Trend Radar illustre les tendances sociales, économiques et technologiques les plus importantes pour le secteur de la logistique, en suivant leur évolution. Depuis 2015, plus de 70 000 visiteurs se sont réunis dans les centres d’innovation DHL pour échanger avec les experts de DHL, mais aussi entre eux ; en partie grâce au succès des événements virtuels pendant la pandémie. Ces conclusions sont consolidées et partagées dans le DHL Logistics Trend Radar qui agit comme une ressource stratégique et unique pour le secteur logistique mondial afin d’aider à façonner l’orientation des entreprises et des technologies.

« Le DHL Logistics Trend Radar est utilisé par nos clients, partenaires et collègues comme une boussole pour naviguer dans le futur. Il existe maintenant depuis près de 10 ans », ajoute Klaus Dohrmann, Directeur Europe de l’innovation, DHL Customer Solutions & Innovation. « Dans l’édition de cette année, nous avons introduit de nouvelles tendances qui sont devenues plus pertinentes pour le secteur de la logistique, comme la vision par ordinateur, l’IA interactive, les étiquettes intelligentes et le DEIB (Diversité, Équité, Inclusion et Appartenance), et nous avons apporté plus de précisions sur les nombreuses autres tendances répertoriées dans l’édition précédente. Par exemple, la tendance de Logistique durable présentée dans la cinquième édition, qui était le sujet brûlant de l’année dernière, est subdivisée en circularité, décarbonation, solutions énergétiques alternatives et autres tendances. Le développement durable reste sans aucun doute une thématique prioritaire pour nos clients aujourd’hui, mais la garantie de la résilience de la chaîne d’approvisionnement est au cœur de la transformation de la logistique. Le statu quo de l’efficacité et de l’excellence opérationnelle de la chaîne d’approvisionnement s’accompagne maintenant de la compréhension du rôle moteur de la chaîne d’approvisionnement dans la création de valeur tangible. »

La diversification de la chaîne d’approvisionnement mène à la résilience, la visibilité étant fondamentale

À mesure que les catastrophes climatiques et les interférences géopolitiques se multiplient, les organisations cherchent à diversifier leurs chaînes d’approvisionnement afin de rendre leurs opérations plus résilientes. Le multisourcing, le partenariat avec plusieurs fournisseurs concurrents, et le multishoring, la sélection de fournisseurs dans plusieurs pays ou régions, sont quelques-unes des stratégies que les organisations peuvent adopter. L’élargissement de l’écosystème des fournisseurs et l’extension des réseaux de fabrication et de distribution peuvent permettre d’accroître la résilience, l’agilité, la réactivité et la compétitivité. 76% des entreprises interrogées prévoient d’apporter des changements importants à leur base de fournisseurs au cours des deux prochaines années afin de garantir la résilience de la chaîne d’approvisionnement. La clé de la construction de chaînes d’approvisionnement résilientes est la visibilité. Dans ce cas, le big data permet d’analyser de grandes quantités de données pour en dégager des schémas passés, mettre en évidence des changements en temps réel dans le statu quo, et créer des prédictions et des prévisions pour l’avenir. Les organisations qui sont à l’avant-garde et qui réalisent les plus grands progrès dans leurs chaînes d’approvisionnement sont celles qui sont capables d’analyser de vastes quantités de données non structurées qui s’accumulent rapidement, tandis que celles qui ne s’intéressent qu’aux données transactionnelles de base passent à côté d’opportunités de visibilité. Les jumeaux numériques, une autre tendance émergente qui contribue à la visibilité des entreprises, peuvent renforcer les procédures de maintenance prédictive dans les opérations, réduisant ainsi les pannes industrielles de 70% et assurant le bon fonctionnement des chaînes d’approvisionnement. Autre exemple, la vision par ordinateur permet la mise en œuvre de processus plus efficaces et d’opérations plus sûres.

Le développement durable en tête des préoccupations de chacun

Le thème du développement durable continue de gagner en importance dans le monde, et le rapport de cette année approfondit les tendances spécifiques en matière de durabilité, en s’étendant aux systèmes et aux processus et pas seulement aux technologies. Les nouvelles tendances qui ont émergé et qui ont un impact significatif sont la décarbonation, les solutions énergétiques alternatives, la circularité et la gestion de l’environnement. Dans le cadre de la tendance à la décarbonation, le Forum économique mondial a récemment constaté qu’une chaîne d’approvisionnement à taux zéro n’entraînera, en moyenne, qu’une augmentation de 4% des prix. De nombreux clients étant désormais prêts à payer un supplément pour des options plus durables, les entreprises étudient les différentes solutions de décarbonation existantes pour leurs chaînes d’approvisionnement. 85% des consommateurs ont adopté un comportement d’achat plus « vert » au cours des cinq dernières années, et 65% d’entre eux modifient leur mode de vie, modestement ou totalement, ce qui pousse les entreprises à rechercher des moyens de rendre leurs produits plus écologiques, en se concentrant souvent sur leurs chaînes d’approvisionnement. En ce qui concerne les solutions énergétiques alternatives, les entreprises devraient étudier la planification d’une flotte électrique. Sur les 755 Mrds$ investis dans la transition énergétique en 2021, 36% ont été investis dans le transport électrique. Une tendance a le potentiel de changer les modèles commerciaux ; il s’agit de la circularité. Actuellement, seuls 8,5% de la consommation totale de matériaux de la société sont recyclés ou réutilisés. Les organisations logistiques font face à des opportunités majeures dans tous les segments de la chaîne d’approvisionnement pour améliorer leur effort de durabilité avec les principes de circularité, et ainsi répondre aux besoins de leurs clients.

L’automatisation et l’efficacité sont les principaux leviers pour accroître la productivité

Afin de répondre à la demande croissante des consommateurs, les entreprises devront commencer à s’intéresser aux technologies d’automatisation et d’efficacité pour améliorer leur productivité. Parmi les tendances importantes, il convient de mentionner ici les robots mobiles intérieurs et les robots stationnaires, qui viennent prêter main-forte au personnel sur le terrain. Les robots mobiles d’intérieur se sont grandement diversifiés au fil des ans grâce aux progrès technologiques constants. Ces robots mobiles d’intérieur peuvent désormais déplacer des marchandises d’un point à l’autre, aider au chargement et au déchargement de conteneurs ou de camions et même apporter un soutien technique en assurant le nettoyage et la sécurité sur les sites. Les robots stationnaires, quant à eux, peuvent être placés de manière stratégique dans les entrepôts ou les hubs afin d’optimiser les processus. À l’avenir, il sera impossible d’imaginer la logistique sans processus automatisés avec des robots collaboratifs.

DHL dispose de quatre centres d’innovation en Allemagne, à Singapour, aux États-Unis et aux Émirats arabes unis, lesquels dessinent l’avenir de la logistique et encouragent l’innovation centrée sur le client dans le monde entier. Ces centres créatifs organisent des ateliers, des visites de centres d’innovation, des événements et des projets d’innovation collaborative afin de mieux comprendre les besoins des clients et d’identifier des actions pour résoudre les principaux défis de la chaîne d’approvisionnement. DHL adopte une approche de leadership éclairé ciblée, centrée sur l’utilisateur et systématique pour identifier les développements à venir, les nouvelles meilleures pratiques, les applications industrielles potentielles et l’impact de ces tendances sur la logistique.

Lire la suite...


Articles en relation