Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Témoignage] Prix des énergies : pour une TPE, la politique du ciblage, c'est la loi de la jungle !

Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI, réagit suite au discours de Bruno Le Maire à l'issue de la réunion avec les fournisseurs d'énergie : 


« L'action volontariste des pouvoirs publics dans la maîtrise des prix de l'énergie mérite d'être saluée. De nombreux leviers sont actionnés : engagements des fournisseurs, prix de marché européen, récupération des surprofits, régulation des prix. Le SDI rappelle néanmoins que toutes les TPE ne sont pas concernées par le bouclier tarifaire de l'électricité à 15%, et plus particulièrement dans les filières de l'alimentaire (boulangeries, boucheries, traiteurs) ainsi que de l'industrie dont les besoins énergétiques sont supérieurs à la puissance maximale autorisée pour bénéficier du bouclier, à savoir 36kVA. Ces entreprises sont dès lors soumises au droit commun des aides aux entreprises énergivores, aides dont le ministre de l'Économie reconnaît lui-même qu'elles sont complexes et inadaptées, voire méconnues, notamment des TPE. L'argument de la méconnaissance est un leurre visant à exonérer les pouvoirs publics de la recherche d'un mécanisme simple et accessible pour les plus petites entreprises, lorsque ce mécanisme est avant tout destinée aux PME et ETI. Un tel mécanisme à destination des TPE existe pourtant : l'extension du bouclier tarifaire à 15% pour l'ensemble des TPE, quelle que soit la puissance de leur compteur. La simplicité et l'efficacité éviteront bien des cessations d'activité de petites structures perdues dans les méandres administratives de conditionnalités multiples qu'elles ne remplissent que rarement ». 

Lire la suite...


Articles en relation