Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Etude] 49% des dirigeants d’entreprise sont inquiets mais optimistes face à l’avenir de leur activité professionnelle

La première édition du baromètre des entrepreneurs réalisé par OpinionWay pour ENTORIA montre que la moitié des personnes interrogées souhaitent poursuivre leur activité dans les 5 prochaines années

En 2021, le nombre de création d'entreprises en France a franchi la barre symbolique du million. Un nouveau record avec une hausse de 17% par rapport à 2020. En 2025, ⅓ des travailleurs seront des travailleurs non-salariés.

Entoria, qui accompagne les courtiers et leurs clients depuis plus de 20 ans, a souhaité en savoir plus sur l’état d'esprit actuel des travailleurs non-salariés (TNS), au sortir de la crise sanitaire et en amont d’une crise économique annoncée. Réalisé par OpinionWay auprès de 1 003 personnes décisionnaires en matière d’assurance dans des entreprises de moins de 10 salariés, ce baromètre vise à déterminer les principales préoccupations des dirigeants et leur état d’esprit par rapport à l’avenir de leur activité professionnelle face aux nouveaux défis qui s’annoncent.

Fabrice Jollois, Président d’Entoria, et Hugues Cazenave, Président d’OpinionWay, publient ici un extrait des résultats de la première édition de ce baromètre des entrepreneurs à l’occasion de la 21ème édition des journées du courtage des 20 et 21 septembre 2022.


I - Des dirigeants inquiets mais optimistes face à l’avenir…

La crise sanitaire de 2020 a eu un impact important sur les préoccupations des professionnels. 64% disent qu’elle a eu au moins 1 effet négatif. Elle a également été vécue différemment selon les cibles : pour 69% des chefs d’entreprise, la crise a eu au moins 1 effet négatif alors que c’est le cas pour seulement 51% des professions libérales et 62% des artisans, commerçants.

Par ailleurs, l’augmentation des prix et l’inflation apparaissent de loin comme les principales préoccupations pour 80% des dirigeants. C’est une problématique dont 1/3 des dirigeants s’est déjà emparé en augmentant le prix de vente de leurs produits et services ainsi que le salaire de leurs collaborateurs.

Malgré ces craintes, la moitié des dirigeants envisage de continuer leur activité d’ici 5 ans, voire de la développer de manière importante. C’est surtout vrai pour les dirigeants des entreprises créées récemment. Les dirigeants restent optimistes face à l’avenir !


II - Des dirigeants qui pourraient mieux protéger leur activité

Le taux de couverture assurantielle des dirigeants est globalement bon, les professions médicales étant les plus couvertes. Il existe néanmoins certaines disparités entre les cibles : 84% des chefs d’entreprise ont souscrit à au moins un produit alors que seulement 61% des artisans et commerçants l’ont fait.

De plus, les dirigeants ne ressentent pas forcément le besoin d’être mieux assurés. Ils manquent d’informations et pourraient être mieux assurés pour protéger leur activité (perte d’exploitation, prévoyance).


III - Des TNS en attente de conseils et de proximité pour développer leur activité

Le baromètre révèle que 32% des TNS s’appuient sur leur assureur ou leur courtier de proximité pour réfléchir au développement de leur activité. Le banquier et l’expert-comptable sont aussi 2 partenaires privilégiés du travailleur non salarié. Le courtier est jugé proche et au contact de ses clients, un besoin de proximité et d'accessibilité cité par 52% des artisans. Le bouche à oreille joue un rôle essentiel dans le choix du courtier.

56% des TNS ont connu ou sélectionné leur courtier en assurances via une recommandation. « La mise en place de ce baromètre nous paraît essentielle après cette crise sanitaire inédite qui a remis en question le monde du travail traditionnel. Beaucoup de choses ont changé pour les TNS : leur manière de travailler, la perte potentielle de chiffre d’affaires, l’instabilité de leur activité, etc. Entoria a toujours et a toujours eu comme mission principale de les accompagner. Les résultats de ce baromètre nous aident à mieux comprendre les enjeux spécifiques des travailleurs non-salariés et à faire des propositions concrètes à nos courtiers de proximité pour les accompagner davantage dans leur évolution », conclut Fabrice Jollois, Président d’Entoria.

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation