Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Quelles entreprises ont le mieux motivé leurs salariés ?

Enquête HappyIndex®AtWork 2022

Plus de 70% des salariés se déclarent motivés au travail, dépassant largement les niveaux d’avant-crise

Après deux ans de crise et des retours au travail parfois compliqués, les salariés affichent un niveau de motivation inédit. La progression du travail hybride leur permet de mieux gérer l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle, ils retrouvent avec plaisir la culture d’entreprise, et ils ont gagné en autonomie grâce à la crise. Seul bémol, leur rémunération, qui n’a pas évolué aussi vite que l’inflation, leur fait craindre pour leur pouvoir d’achat. Autre attente : les gestes en faveur de l’environnement, jugés perfectibles par près de la moitié des salariés. Tel est le résultat de l’enquête annuelle HappyIndex®AtWork de ChooseMyCompany. menée auprès de 50 939 collaborateurs.
Cette enquête a permis d’établir le classement des entreprises qui ont su, en 2022, le mieux motiver leurs salariés. 405 entreprises ont obtenu le label HappyIndexAtWork*


Parmi les principaux enseignements de l’enquête HappyIndex AtWork 2022

1/ 71,2% de salariés motivés en 2022, 5 points de plus qu’en 2020.
L’édition 2022 de HappyIndex®AtWork montre que 70% des salariés se disent heureux au travail après avoir passé les périodes de crise et d’incertitude. C’est 5 points de plus qu’en 2020, ce qui démontre que les entreprises ont su reconstruire avec leurs collaborateurs une relation riche et motivante. La preuve : 75,2% d’entre eux recommanderaient de venir travailler dans leur entreprise, soit 6 points de plus qu’en 2020 : une bonne nouvelle pour le recrutement, dans un contexte de marché des talents toujours tendu.

2/ L’organisation du travail : une source de satisfaction en forte progression
Les évolutions de l’organisation du travail sont le grand booster de la satisfaction globale des salariés :  en 5 ans, cette dimension de la relation au travail a progressé de plus de 10 points ! Au cœur : la flexibilité et le travail à distance, attentes historiques enfin satisfaites pour beaucoup de salariés. Les façons plus innovantes et collaboratives de travailler ont été adoptées par beaucoup d’organisations depuis 2 ans, et les méthodes agiles font désormais partie du quotidien. Ce sont ainsi 75% des salariés qui estiment que leur entreprise sait mixer présence et distance pour bien travailler. Mieux encore : 78% d’entre eux considèrent que le travail hybride leur permet de se sentir performant, une hausse de 10 points par rapport à 2020.

3/ La culture d’entreprise : levier n°1 de la motivation au travail
En 2022, la culture d’entreprise devient désormais de facteur clé de recommandation de son entreprise : 74,2% des collaborateurs disent l’aimer en 2022. Ce chiffre monte à 80% dans les PME, mais plus l’entreprise est grande, moins c’est le cas : passé 1 000 salariés, l’appréciation chute à 68%.
Après la crise, les collaborateurs se réinvestissent dans le sens de leur mission : 79% des répondants trouvent du sens à leur travail, un sentiment qui leur a manqué pendant les confinements. Enfin, 73% ont partagent une vision claire avec leurs dirigeants, qu’ils trouvent plus accessibles grâce à une participation plus importante dans la prise de décisions.

4/ Seule ombre au tableau : la rémunération ne suffit pas à calmer les inquiétudes sur le pouvoir d’achat
Les employeurs ont consenti des efforts sur les salaires : les négociations 2022 se sont conclues par des hausses de salaire autour de 3%, contre 1% ces dernières années. Mais avec un taux d’inflation de plus de 5% en un an, les inquiétudes des salariés quant à leur pouvoir d’achat grandissent.
Les critiques sur la rémunération ont augmenté de 53% par rapport à 2020. Les femmes notamment s’expriment peu satisfaites en la matière (50% d’entre elles, contre 57% des hommes). Les managers, avec 61% de satisfaction, et les managés, avec 51% affichent aux aussi une satisfaction en baisse : c’est 10 points de moins qu’en 2021. Cet écart se creuse entre les professions puisque si 70,3% des collaborateurs dans l’immobilier apprécient leur rémunération, ils ne sont que 33,5% dans les produits de grande consommation et 23% dans la restauration, des chutes respectives de 37 et 47 points !

5/ Les Seniors : des travailleurs investis et inspirants, les plus motivés du panel !
Alors que la réforme des retraites occupe l’actualité, les 53-58 ans se montrent plus engagés que toutes les autres tranches d’âge : 83% de satisfaits, soit 5 points de plus que la moyenne. 81% des seniors trouvent du sens à leur travail, grâce au rôle de transmission qu’ils exercent. Les autres facteurs clés de leur motivation sont la fierté des produits et services (81%), la diversité (82%).
En revanche, seuls 62% des seniors s’affirment satisfaits de leur développement professionnel, soit 6 points de moins que la moyenne. Ils ne sont ainsi que 56% à comprendre leurs parcours d’évolution possible, là encore 6 points en-dessous de la moyenne. Pour booster leur motivation, il faut continuer à les mettre en mouvement !
Les hommes s’affirment plus engagés (3,5 points de plus) que les femmes seniors. Ces dernières se sentent en particulier moins bien reconnues (6 points de moins que les hommes du même âge) et perçoivent moins bien l’impact de leur travail sur les résultats de l’entreprise (7 points de moins).

6/ L’innovation 2022 : un classement affiné grâce à la prise en compte des verbatims et pas uniquement des notes Pour les classements de cette nouvelle édition, ChooseMyCompany innove avec un critère complémentaire : l’EngagementScore.  Dans un contexte de valorisation de la performance extra-financière, il permet de refléter la performance sociale perçue par les salariés.  Aux scores quantitatifs (participation, recommandation, évaluation globale), un score qualitatif se rajoute.  A partir des questions ouvertes, il prend en compte les commentaires positifs mais aussi négatifs, en particulier les mentions des RSI (Risques Sociaux Illégaux, tels que harcèlement ou discrimination) pour une lecture encore plus fine et juste des résultats.

« Les préoccupations des salariés évoluent cette année, vers une recherche de toujours plus de concret, décrypte Celica Thellier, co-fondatrice de ChooseMyCompany. Plus que le sens au travail, les attentes se situent du côté de l’organisation du travail (et de l’équilibre vie pro / vie perso qui y est associé), du pouvoir d’achat, de l’inclusion – notamment chez les seniors- et des gestes RSE de l’entreprise. Ils s’affirment, mitigés à ce propos : seuls 65% trouvent la politique de leur entreprise dans ce domaine suffisante. Ils se montrent en attente de politiques RSE concrètes, dans lesquelles ils puissent jouer un rôle actif. »

Les entreprises qui ont su le mieux motiver leurs salariés en 2020

En tête des entreprises de plus 1 000 salariés, on trouve deux réseaux immobiliers innovants : effiCity et SAFTI, suivis du spécialiste de la transition digitale Onepoint.
Maltem,
qui occupe la première place au sein des entreprises de 500 à 1 000 salariés, œuvre dans ce même domaine, tout comme Alan Allman Associates, troisième dans cette catégorie, ou encore Softeam.
A noter, la présence d’entreprises du secteur banque/assurances, (Nickel et Celside Insurance) en bonne place dans les classements.
La période, dynamique pour ces secteurs, permet à ces entreprises d’offrir à leurs collaborateurs des perspectives d’évolution renouvelées.

* Ce label est attribué aux entreprises ayant réuni trois conditions : une note moyenne d’au moins 3,81/5, un taux de recommandation d’au moins 60%, et un taux de participation de plus de 50%.

Lire la suite...


Articles en relation