Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Amaelles imagine et met en place des actions concrètes en faveur d’un secteur de l’ESS

A l’occasion de la journée mondiale de l'environnement qui se tiendra le 5 juin prochain, Amaelles, premier collectif français d’associations d’aide et de soins à la personne, propose de passer en revue les initiatives imaginées et mises en place dans leurs structures afin de défendre un modèle collectif puissant pour une économie sociale et solidaire efficace et durable.

Amaelles a développé une approche globale pour concilier soin à la personne, attention aux collaborateurs et moindre impact sur l’environnement. Comment est-ce que cette feuille de route se traduit concrètement ? Sur tous les territoires où est présent Amaelles, des projets tangibles voient le jour et permettent d’allier un service efficace auprès des bénéficiaires tout en limitant l’impact que peuvent avoir les différents métiers sur l’environnement. Sur le volet climat, notamment, le bilan carbone 2020 a montré qu’un salarié Amaelles Haut Rhin, par exemple, a émis 3,36 tonnes de CO2, sachant que la consommation moyenne en France depuis 3 ans est de 12 tonnes de CO2/an par personne dont 6 tCO2 au travail. 

Voici quelques exemples concrets qui ont été développés au sein des différentes structures :

  • Des crèches labellisées Ecolo crèche® :  créé en 2009, le label Ecolo crèche® est le 1er label de développement durable dédié à la petite enfance. La crèche du Grand Bois Amaelles Gard a été labellisée en 2014, la première en Languedoc-Roussillon. La micro-crèche les Phytoon’s a été labellisée, elle, en 2019. Toutes les crèches Amaelles Gard s’inscrivent dans cette démarche de développement durable, elles sont les premiers lieux qui participent avec la famille à la coéducation des enfants. Ils sont donc idéaux pour amorcer une transition écologique collective avec des impacts potentiels à court, moyen et long terme sur les enfants et les adultes (professionnels et parents).

  • Un parc automobile électrique et des mobilités vertes : dans le Gard, Amaelles compte 12 véhicules électriques et 4 hybrides sur un parc de 63 voitures, pour les livraisons et le déplacement du personnel terrain. Sur le Territoire de Belfort, pour faciliter le déplacement des salariés qui n’ont pas encore le permis ou bien un véhicule, 2 voiturettes électriques sans permis Citroën AMI et  5 vélos électriques sont mis à disposition. En Saône-et-Loire, ce sont 6 vélos électriques, qui sont proposés dans différents secteurs du département. Enfin, chez Amaelles Haut-Rhin, 13 véhicules électriques sont utilisés pour livrer les repas, soit un tiers de la flotte du service, ce qui représente plus de 90 000 km.

  • Des Eco(s) Ambassadeurs : ce sont des salariés d’Amaelles sensibilisés aux bonnes pratiques environnementales. L’objectif est qu’ils puissent appliquer ces bons gestes dans le cadre de leur activité professionnelle, dans leur vie personnelle, mais également qu’ils les transmettent aux bénéficiaires, aux autres salariés et à leur entourage. Pour cela, ils vont suivre un programme composé de cinq ateliers sur les thèmes suivants : l’économie d’électricité, les différentes économies d’énergies possibles dans un logement, l'éco conduite, la fabrication de produits ménagers écologiques et le tri des déchets. Dans le Territoire Belfort, à l’occasion du Festival des solutions écologiques organisé par la Région Bourgogne Franche-Comté, le samedi 1er octobre 2022, de 10h00 à 16h30, Place Corbis, Amaelles organise un événement dans le but de sensibiliser le grand public aux bonnes pratiques environnementales. Dans le Haut-Rhin, une semaine de la mobilité verte est organisée, l’objectif est de sensibiliser les collaborateurs et les bénévoles à l’impact qu’ils ont sur l’environnement, et découvrir des solutions alternatives.

  • Une Charte RSE signé depuis 2019 qui a conduit à plusieurs actions de solidarité dans une démarche éco-responsable : dons de plus de 3000 smartphones professionnels et une trentaine d’écrans fixe d’ordinateur à Emmaüs connect ; plus de 500 paires de lunettes collectées sur l’ensemble du Haut Rhin, Territoire de Belfort et la Meuse par les salariés et les bénéficiaires, remises à l’association Lunettes sans Frontière ; une collecte solidaire de Noël (Amaelles Haut-Rhin et Territoires de Belfort) au profit du Secours Populaire, afin de permettre à des personnes défavorisées de passer de meilleures fêtes de fin d’année, dans une année marquée par la crise sanitaire et économique. De nombreux jouets neufs, des peluches, vêtements pour enfants, matériel de puériculture, ont ainsi pu être remis, ainsi que les “boîtes solidaires” ; des partenariats avec plusieurs ESAT ( Etablissement ou Service d’Aide par le Travail) pour la confection des menus proposés par le service de Portage de repas

Lire la suite...


Articles en relation