Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Makheia présente les résultats de Observatoire de l'Impact Positif

89% des Français prêts à modifier leurs pratiques de consommation en fonction de l’impact positif d’une marque sur le digital !

Où en sont les marques dans leur impact environnemental numérique ?
Big Youth, l’agence digitale du Groupe Makheia avec le soutien du cabinet d’étude Occurrence éclaire sur les écarts entre la perception des Français et la réalité des actions des marques, au travers de la deuxième édition de l’Observatoire de l’Impact Positif et de l’étude d’opinion « Les Français face à l’écologie digitale ».

Les changements sociaux, économiques et sociétaux de ces dernières années ont profondément modifié le rapport des Français à leur perception des marques et généré un certain de nombre de remises en question. Ils se montrent de plus en plus attentifs à leurs démarches RSE notamment sur le digital qui en est la 1ère expression.

Même si le digital s’est souvent imposé comme accélérateur du changement en matière de RSE, son impact environnemental et sociétal a été longtemps sous-estimé. Et si les marques sont à présent de plus en plus nombreuses à investir pour réduire leur empreinte digitale et avoir un impact positif, 57% des Français estiment que leurs actions ne sont pas toujours à la hauteur des ambitions affichées en matière d’impact environnemental numérique et 89% sont prêts à modifier leurs pratiques de consommation en fonction de cela.

Plus de 45 indicateurs analysés

Mythe ou réalité, pour cette deuxième édition, l’Observatoire mesure l’impact digital de 29 marques françaises représentatives de 6 secteurs clés (automobile, luxe, beauté, télécom, distribution spécialisée, grande distribution).
La méthodologie d’analyse s’appuie sur 45 indicateurs factuels mesurables pour donner un index final sur 100 et regroupés en 4 grands critères :

  • l’utilisabilité, pour évaluer l’efficacité des parcours utilisateur et leur adéquation avec leurs besoins,
  • l’éco-conception, pour évaluer l’empreinte environnementale de chaque site,
  • l’accessibilité numérique, à savoir la capacité des sites à s’adapter à des publics en situation de handicap,
  • l’efficacité seo, pour mesurer la performance des contenus de marques.

Lire la suite...


Articles en relation