Connexion
/ Inscription
Mon espace
RH & Formation
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Les salaires dans la tech 2022

Les 10 pays qui payent le mieux

Le salaire moyen d'un développeur en France a franchi la barre des 40 000€, selon une étude de la plateforme de recrutement de développeurs CodinGame. Un niveau de rémunération qui reste moins attractif que la plupart des pays d’Europe mais surtout, qui est deux fois plus bas que le salaire moyen observé aux États-Unis.

Pays Salaire moyen
1. Etats-Unis 87 073 €
2. Suisse 82 151 €
3. Canada 64 650 €
4. Royaume Uni 62 356 €
5. Suède  60 618 €
6. Allemagne 55 754 €
7. Pays-Bas 52 993 €
8. Belgique 49 592 €
9. France 43 252 €
10. Espagne 35 840 €

 

La France, mauvais élève, risque de perdre ses talents

Les développeurs français sont payés en moyenne 43 252 €, ce qui place la France au 9e rang des pays qui proposent les salaires les plus élevés dans le monde. Loin devant et en tête du classement, les États-Unis proposent un salaire moyen plus de deux fois supérieur (87 073€). Plus de 40% des développeurs travaillant aux États-Unis gagnent plus de 100 000 dollars et 5 % plus de 200 000 dollars. Les États-Unis restent de loin le pays le plus rémunérateur pour les talents de la tech. À la 9e place du classement derrière beaucoup de pays européens, la France fait figure de vilain petit canard en termes de rémunération. Seule l’Espagne fait moins bien avec un salaire moyen de 35 840 €. Les pays limitrophes comme la Suisse (82 151 €), deuxième du classement mondial, le Royaume Uni (62 356 €), l’Allemagne (55 754 €), les Pays-Bas (52 993 €) ou la Belgique (49 592 €) constituent des destinations privilégiées pour les développeurs qui souhaitent exporter leur savoir-faire et améliorer leur revenu. Plus au Nord, la Suède reste très attractive et se classe en 5e position avec un niveau de rémunération à 60 618 €.

Le télétravail rebat les cartes de l’emploi tech dans le monde

Donnée importante à prendre en compte, la généralisation du télétravail qui s’est accélérée avec la pandémie pourrait bien rebattre les cartes de la répartition géographique des emplois tech en Europe et dans le monde. CodinGame montre dans son étude qu’en 2022, 70% des développeurs déclarent souhaiter travailler à distance à temps plein ou au moins quelques jours par semaine. Cette nouvelle modalité de travail rend les pays les plus rémunérateurs comme les États-Unis ou le Canada (salaire moyen de 64 650 €) bien plus accessibles. De fait, les professionnels de la tech ne limitent pas leurs recherches d'emploi à un périmètre local et 50% d’entre eux recherchent de nouvelles opportunités à l'international. Seulement 20 % chercheraient un emploi en priorité dans leur ville de résidence. C'est un changement important par rapport à 2020, où seulement 35 % des développeurs déclaraient qu'ils recherchaient de nouvelles opportunités à l'international. Pour s’adapter aux évolutions du marché, les recruteurs ont également élargi également leur zone de prospection, puisque 40% d'entre eux recrutent à présent à l'international.

Lire la suite...


Articles en relation