Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Solidar'Monde lance la 1ère filière café de forêt 100% bio et équitable 

Nos choix de consommation entraînent la déforestation de l’équivalent de la Bretagne chaque année. C’est un total de 2,4 millions d’hectares qui est ainsi consacré, surtout en Amérique du Sud, Asie du sud-est ou Afrique, aux besoins des seuls consommateurs français.

Selon les calculs d’Envol vert, basés sur la consommation moyenne des principaux produits issus des matières à risque, le café occupe la 4ème place. Rien d’étonnant lorsque l’on sait qu’il représente la seconde marchandise commercialisée dans le monde juste après le pétrole et que la majorité des cultures de café sont en monoculture.

Une étude montre que 7 Français sur 10 consomment quotidiennement du café, mais que 40% d’entre eux en sont insatisfaits : pour résumé, les Français boivent un café qu’ils n’aiment pas, un comble !

Solidar’Monde, pionnier du Commerce Equitable en France, annonce la création de la 1ère filière de café de forêt 100% bio et équitable, ce qui positionne l’entreprise comme la seule à le faire en Europe. Ce mode de culture est en total opposition avec les pratiques actuelles de déforestation (monoculture).

La filière établie par Solidar’Monde couvre deux continents : avec un premier lieu de culture en Ethiopie dans la forêt de Bench Maji, l’une des rares zones qui a conservé une forêt dense naturelle.

Viendra ensuite d’autres lieux de culture en Amérique latine, notamment au Guatemala, au Nicaragua, qui sont déjà en cours, puis fin 2022, en Colombie, au Mexique et au Pérou.

« Au-delà de son rôle de distributeur de produits alimentaires et d’artisanat provenant du monde entier, Solidar’Monde œuvre également à la création de filières de production ad’hoc dans de nombreux pays. La création de cette nouvelle filière de café de forêt est l’aboutissement après 2 ans de travail en concertation avec nos organisations partenaires. Nous sommes heureux d’avoir porté ce projet et d’être le moteur d’une nouvelle alternative au café traditionnel, toujours dans le respect de la biodiversité et des populations. Nous appelons tous les acteurs à suivre ce mouvement vertueux », déclare Alain Hohwiller, président de Solidar’Monde.

Ce dernier poursuit : « Les Français sont des amateurs de café, nous voulions ainsi offrir une véritable alternative avec une production de café vertueuse en phase avec leurs attentes de consommateurs de plus en plus portées par les questions environnementales et équitables ».

Le développement durable est le premier axe décisionnaire dans la stratégie d’entreprise de Solidar’Monde : être le moteur du commerce équitable et de la transition écologique en France en offrant des alternatives pour permettre aux Français de consommer leurs produits préférés tout en respectant la biodiversité mais en ne lésinant pas sur le goût, bien au contraire !

Solidar’Monde a ainsi souhaité appuyer cette initiative de café de forêt en travaillant avec plusieurs coopératives notamment avec Aman et Fanika en Ethiopie.

Les filières agricoles que Solidar’Monde soutient en Afrique et Amérique Latine, sont toutes basées sur un modèle d’agroforesterie où les producteurs créent un écosystème.

Le café de forêt est natif et pousse dans son environnement naturel : ce mode de production est unique au monde.

Le café de forêt, quésako ?

Plusieurs études sur l’environnement affirment que d’ici à 30 ans la moitié des surfaces dédiées à la culture du café dans le monde seront inutilisables (monoculture, appauvrissement des terres dû aux intrants chimiques). Pourtant, plusieurs méthodes existent pour produire le café dont la culture en forêt qui préserve la biodiversité dans son ensemble mais aussi l’environnement et les Hommes qui y travaillent.

Dans le cadre de cette nouvelle filière de café de forêt, Solidar’Monde a mis en place un cahier des charges précis qui cumule plusieurs spé­cificités : 

  • Les cafés de forêt poussent entre 1 300 et 2 400 m d'altitude
  • Ces cafés possèdent un ombrage endémique naturel avec une couverture végétale d’au moins 40%,
  • Ils concentrent autour d’eux une diversité d’arbres d’au moins 10 espèces différentes,
  • Il est interdit d’utiliser des pesticides sur ces parcelles.
  • Afin de favoriser la biodiversité sont conservées les souches d’arbres morts et les rivières sans culture aux alentours.

Focus sur le café de la forêt Bench Maji

La vaste forêt de Bench Maji est l’un des poumons verts de l’Ethiopie, mais aussi une réserve importante d’espèces botaniques et zoologiques.

C’est sur la montagne d’Amora Gedel, au nord de la forêt, que les chercheurs ont trouvé les traces des premiers caféiers au monde il y a plusieurs millénaires. Plus de 4 000 gènes de café ont été recensés, véritable patrimoine génétique qui est préservé dans ce lieu.

Aujourd’hui l’Union de Coopératives de Bench Maji regroupe 85 coopératives et plus de 20 000 producteurs de café. Cette union a permis d’impulser une dynamique économique importante pour la population autour d’un projet fort : restructurer les coopératives et redonner le pouvoir aux caféiculteurs qui vendent leurs productions aux marchés internationaux à un juste prix.

Lire la suite...


Articles en relation