Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Une année immobilière dynamique en 2021 selon les Notaires de France

Des nouveaux comportements immobiliers chez les Français

A l’occasion du lancement de l’opération « Parlons de Toits » du 13 au 17 décembre, les Notaires de France publient le Bilan Immobilier de l’année 2021 et les premières tendances pour le début de l’année 2022 ainsi qu’une étude sur les nouveaux comportements immobiliers des Français réalisée par Harris Interactive.


Extrait du Baromètre

A retenir du bilan immobilier 2021

1 198 000 transactions réalisées au cours des 12 derniers mois en France à fin octobre, soit /

+5,2% : évolution sur 1 an de l’indice de prix des appartements anciens en France métropolitaine, plus prononcée en province (+7,5%) qu’en IDF (+2,5%),
+9% : hausse sur 1 an de l’indice de prix des maisons anciennes en France métropolitaine, également plus forte en Province (+9,4%) qu’en IDF (+7%),

Un pouvoir d’achat immobilier qui diminue au niveau national depuis 5 ans

  • 50m² (-4m² sur 1an) : surface finançable en 2021 d’un appartement ancien sur l’ensemble de la France (mensualité de 800€ /mois pendant 20 ans et sans apport),
  • 140m² (-8m² sur 1 an) : surface finançable en 2021 d’une maison ancienne sur l’ensemble de la France (mensualité de 1300€ /mois pendant 20 ans et sans apport).

Depuis la sortie des confinement(s) et dans un contexte de taux historiquement bas, les Français ont accéléré la concrétisation de leur projet. La crise sanitaire a révélé de nouveaux comportements immobiliers chez les Français.

Elle a conforté beaucoup de candidats à l’acquisition en les recentrant sur leurs besoins essentiels : espace, qualité de vie… Cela a particulièrement bénéficié aux communes moins densément peuplées où les achats de maisons sont en hausse depuis 2019.

La fin d’année 2021 devrait s’inscrire dans une tendance toujours haussière avec des volumes nettement au-dessus du million de transactions. Pour les prochains mois, les taux sont actuellement à un niveau plancher et ne pourront pas encore descendre significativement. Une fois l’effet de rattrapage et d’anticipation passé, il est probable que le marché immobilier retrouve un volume de transactions semblable à celui observé en 2019.

A retenir, les nouveaux comportements immobiliers des Français

- L’achat immobilier : un moment enthousiasmant pour 90% des Français,
- L’envie d’être propriétaire progresse,
- Des Français plus mobiles et prêts à déménager après la crise sanitaire
- Ils priorisent l’immobilier « qualité de vie ».

Les 5 grands parcours immobiliers des Français

- l’achat aboutissement,
- l’achat horizon,
- l’achat difficile ou inabordable,
- l’achat investissement raisonnable, et
- le parcours immobilier dépendant de la vie professionnelle.

 

Lire la suite...


Articles en relation