Connexion
/ Inscription
Mon espace
Entrepreneuriat
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Sécurité informatique : protéger les services des acteurs publics

Par Laura Kauffmann, Marketing Advisor B2B chez Hitachi Solutions Europe

Trop ou pas assez répété, la pandémie de Covid-19 a accéléré le télétravail pour beaucoup d’entreprises et donc la digitalisation de multiples services. Côté collectivités, une étude réalisée par Infopro pour « Le courrier des maires – SMACL Assurances » démontre que peu d’entres elles sont sereines à enclencher une transformation numérique et prennent au sérieux le risque de cyberattaques.

Qu’est ce que la sécurité informatique ?

La sécurité informatique protège la totalité des technologies de l'information tout comme les systèmes, les données informatiques et les réseaux contre de potentielles attaques et donc des dommages. Lorsqu’on énonce la sécurité informatique, celle-ci est souvient liée à la cybersécurité.

La cybersécurité en quelques mots ?

La cybersécurité permet de mettre en place des moyens nécessaires pour défendre le matériel informatique et les données contre des attaques malveillantes. La cybersécurité permet la gestion des données dans des conditions optimales de façon sécurisées. Elle offre une protection des systèmes informatiques et des données contre les cybercriminels.

Enfin, la cybersécurité est mise en place dans un ensemble de processus à destination de l’ensemble des employés afin d’instaurer de bonnes pratiques et ainsi lutter contre les cyberattaques.

Il est donc nécessaire de sensibiliser au maximum la totalité des équipes utilisant un système d’informatique luttant contre les problématiques du quotidien comme le piratage des données.

 

Pourquoi prévenir les acteurs publics ?

Les acteurs et les services publics ont-ils les outils et les moyens pour répondre aux nouvelles demandes de leurs usagers ? Peuvent-ils relever les futurs défis de la sécurité informatique ?

La digitalisation des administrations et des collectivités a engendré de nouveaux canaux d'interaction avec les citoyens augmentant inéluctablement les menaces permanentes de la cybersécurité et créant de nouveaux défis.

Comme expliqué précédemment, la pandémie de Covid-19 a permis d’enclencher plus rapidement la digitalisation des services engendrant par la même occasion une progression des risques de cyberattaques.

Toujours d’après l’étude réalisé par Infopro, 288 répondants faisant partie du secteur public disent à 45% « être informé pour gérer les risques et les prévenir » mais aussi 43% des autres répondant disent « n’être pas du tout informé ». Il y a donc un réel sentiment d’inégalité et une urgence à la sensibilisation de ces acteurs.

Quelle que soit la taille de la collectivité ou de l’administration, la formation à la cybersécurité permet de protéger les données et les informations personnelles à un éventuel piratage informatique qui pourraient nuire aux personnes ou ternir leur réputation et celle de l’acteur public voir faire perdre de l’argent. Votre organisme peut aussi être victime de vol de données, d’effacement ou de fraude de données.

Il est donc indispensable de lutter contre ces cyberattaques via des outils performants.

Mettre en place la sécurité numérique pour aider les acteurs publics :

Si nous continuons notre étude sur l’enquête menée par Infopro, nous constatons que « la mise en œuvre d’actions en faveur de la cybersécurité » : « n’est pas du tout prioritaire » pour 13% des répondants et « qu’il s’agit d’une priorité plutôt ou tout à faire prioritaire » pour 56% des autres répondants.

Pour favoriser la mise en œuvre de ces actions, il est nécessaire de former ses agents afin de répondre à cet enjeu.

Il faut aussi savoir que le gouvernement, en février dernier, lançait un plan inédit pour permettre aux administrations de se remettre à niveau face aux risques de cyberattaques. À date, nous comptons 350 organismes publics qui disent s’être engagés dans le parcours de la cybersécurité. Sachant que l’objectif visé serait que 700 organismes bénéficient en cette fin d’année de cette sécurisation numérique.

Pour ceux qui le souhaitent, des accompagnements personnalisés existent afin d’aider à la transformation numérique et aux risques de cyberattaques.

Il est recommandé de prévoir un suivi avec votre prestataire afin de former et conseiller vos équipes à la suite de la mise en place de votre projet.

Comment assurer une protection intégrale ?

Pour avoir une protection intégrale de vos données, assurez-vous que la liste suivante des critères soient remplies :

  • Une protection de la base de données ;
  • Une protection des données ;
  • Une gestion optimale de la destination des données ;
  • Une gestion optimale des administrateurs des bases de données ;
  • Une gestion optimale de la divulgation intentionnelle de la donnée ;

Les collectivités et les administrations se sont engagées dans une transformation digitale profonde, pour répondre à des obligations réglementaires mais aussi dans un souci de rendre un service meilleur aux citoyens, il est indispensable de sécuriser ses plateformes et son matériel informatique.

Lire la suite...


Articles en relation