Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] L’influence de l’équipement informatique sur la fidélisation des cadres en entreprise

Bien-être au travail, productivité, RSE, image de l’entreprise… l’étude Harris Interactive et Fleet menée auprès de plus de 500 cadres montre l’exigence croissante des Français concernant leur outil de travail principal : l’ordinateur. Développement du télétravail, envie de déménager ou de se reconvertir, quête de sens… les entreprises doivent plus que jamais faire preuve d'ingéniosité pour attirer et conserver des talents de plus en plus exigeants.

L’ordinateur, sur lequel les cadres passent le plus clair de leur journée, et encore plus en télétravail, peut-il avoir une influence sur l’attraction et la fidélisation des cadres ? Les employeurs sont-ils à la hauteur des attentes des salariés ? Comment l’image de l’entreprise est-elle impactée par la qualité du matériel fourni ?

Fleet, la start-up spécialiste du Device-as-a-Service qui simplifie la gestion des ordinateurs des start-ups et des PME, a mené l’enquête et publie aujourd’hui les résultats de l’étude réalisée avec Harris Interactive auprès de 502 cadres du secteur privé cet été 2021.

« On a beaucoup parlé d’aliénation, de droit à la déconnexion, du contrôle par l’employeur de la navigation sur Internet, du versant en quelque sorte méfiant et négatif de la relation des salariés avec le matériel informatique. Avec cette étude Harris Interactive, on s’aperçoit que la gestion de l’équipement informatique peut aussi représenter un véritable atout pour permettre aux entreprises de fidéliser leurs cadres », affirme Alexandre Berriche, CEO et co-fondateur de Fleet.

La qualité de l’équipement informatique joue un rôle primordial dans la productivité et le bien-être au travail des cadres, quelle que soit la taille de l’entreprise

L’étude révèle que l’équipement informatique peut avoir un impact pour 86% des cadres sur leur sentiment de valorisation par l’entreprise ; et c’est le cas dès leur l'accueil dans l'entreprise : 36% des cadres affirment ainsi que leur matériel informatique n'était pas prêt lors de leur arrivée et pour la moitié d’entre eux cela a pu affecter l'image qu'ils ont de leur entreprise. Les exigences se maintiennent dans la durée : 58% des cadres estiment que la performance de leur ordinateur professionnel peut avoir un impact sur leur décision de rester ou partir de l’entreprise.

L’étude révèle également que ces corrélations entre équipement informatique, productivité et bien-être sont valables pour toutes les entreprises : l’exigence sur le matériel est la même, quelle que soit leur taille, pour 84% des cadres. Les TPE/PME ou les start-ups, qui ne disposent pas nécessairement d’un référent informatique dédié, doivent donc elles aussi fournir un matériel de qualité et un service à la hauteur des attentes élevées de leurs cadres.

Les employeurs ont encore des efforts à faire pour améliorer la résolution des problèmes informatiques…

55% des cadres sont confrontés à des problèmes liés à leur équipement informatique : lenteur (20%), poids (16%), écran trop petit (15%) sont les problèmes les plus courants. Concernant le problème numéro 1 identifié – la lenteur ! - les cadres déclarent perdre en moyenne 26 minutes par semaine à cause des lenteurs et des bugs.

Avec la recrudescence du télétravail - 8 cadres sur 10, en majorité 1 à 2 jours par semaine - il est devenu d’autant plus impératif pour les entreprises de fournir un matériel de qualité. D’ailleurs, si le plus compliqué pour les cadres est de séparer vie professionnelle et vie privée quand ils sont en télétravail (26%), les problèmes informatiques arrivent en 2ème position des soucis rencontrés en télétravail (21%).

Or, les employeurs ont encore des progrès à faire puisque 2/3 des cadres souhaitent qu’ils améliorent la résolution de leurs problèmes informatiques. Ils sont 63% à souhaiter avoir une plateforme dédiée pour pouvoir remonter directement leurs problèmes de matériel.

… et pour intégrer une démarche responsable

Une politique informatique responsable pourrait avoir un impact positif pour rejoindre une entreprise ou y rester pour 69% des cadres. Les cadres sont enthousiastes à l’idée que leur entreprise adopte une politique informatique responsable (reconditionnement ou recyclage des ordinateurs de l'entreprise) et mène des actions de lutte contre les inégalités subies par les personnes qui n'ont pas accès à un bon ordinateur, via les dons des anciens ordinateurs à des associations. Or, seuls 1/3 des cadres déclarent que leur entreprise recycle les ordinateurs (qu’advient-il des autres ?).

« Si on résume, cette étude révèle que les cadres veulent des ordinateurs plus performants, une résolution de leur problème informatique efficace et rapide. On remarque aussi que les considérations écologiques entrent de plus en plus en jeu à l’heure où les citoyens s’engagent individuellement dans une démarche éco-responsable et sociétale. Les salariés sont en attente d’un plus fort engagement des entreprises et celles l’ayant intégré marquent considérablement des points auprès des cadres qu’elles valorisent et fidélisent », conclut Alexandre Berriche.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation