Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Ellisphere lève le voile sur les défaillances et procédures de sauvegarde au 3ème trimestre 2021

Sur les douze derniers mois à fin septembre 2021, le nombre de défaillances d’entreprise poursuit sa baisse « artificielle » :  -25, 3% pour les ouvertures de redressement judiciaire et de liquidation judiciaire directe, soit 26 927 entités concernées, et -8% pour les procédures de sauvegarde, soit 746 procédures concernées.

On note cependant un ralentissement du phénomène, puisque cette baisse était de l’ordre de -38,1% pour les redressements judiciaires et les liquidations judiciaires directes, et de -15,5% pour les procédures de sauvegarde, à fin septembre 2020 sur 12 mois glissants.

L’étude des dernières semaines sur septembre et octobre 2021 montre que la baisse du nombre de procédures collectives se poursuit, sauf pour les procédures de sauvegarde. Toutefois, l’évolution à la baisse du nombre de procédures collectives pourrait être contrecarrée ces prochaines semaines par le recours à la nouvelle procédure de traitement de sortie de crise.

Sur le plan sectoriel, les défaillances affectent le secteur Agriculture et Pêche, avec +3,2% du nombre d’entités concernées, en particulier sur l’activité Pêche Aquaculture avec +27%. Au 3ème trimestre 2021 comparé à la même période en 2020, les autres secteurs fortement impactés sont l’Informatique & Electronique (+26%) et les Biens d'équipement industriels (+11%). Les ouvertures de procédures de sauvegarde sont plus disparates sur les 12 derniers mois mais d’importantes augmentations sont dès à présent constatées dans certains secteurs comme les Médias et loisirs (+90%), les Biens d’équipements industriels (+75%) et l’Agroalimentaire (+78,6%).

Sur un plan régional, la tendance est à la baisse en ce qui concerne les défaillances sur 12 mois glissants à fin septembre et sur le 3ème trimestre 2021. Tandis que le nombre de procédures de sauvegarde est nettement à la hausse dans les régions Grand Est (+18,2%), Normandie (+16,1%) et Ile de France (+5,4%).

Enfin, concernant l’impact financier, on constate une forte augmentation du taux des dettes fournisseurs dans le passif des entreprises en redressement judiciaire ou liquidation judicaire directe, +26,6% à fin septembre 2021 ; on retrouve ainsi le niveau du taux enregistré en 2018. Plus de 50% des dettes fournisseurs sont portées par les PME défaillantes.  

 

 

Lire la suite...


Articles en relation