Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Baromètre de la relance : efficacité des dispositifs de soutien à l'innovation

Un an après le lancement du plan France Relance par le Gouvernement, l'Association des Conseils en Innovation (ACI) présente les grandes conclusions du premier « baromètre de la relance »;

Réalisée par l'institut Xerfi Spécific à l'été 2021, l'étude démontre l'efficacité des dispositifs de soutien à l'innovation ainsi que la multiplicité de leurs apports pour les bénéficiaires. Toutefois, elle met en évidence un défaut flagrant de maîtrise des mesures proposées par France Relance et de fait une sous-utilisation par les entreprises interrogées.

À l'issue de la première vague de la crise sanitaire, le gouvernement a mis en place des mesures fortes de soutien aux entreprises avec pour ambition de bâtir la France de 2030. Intitulé France Relance, ce plan est en partie consacré à la compétitivité des entreprises françaises et notamment à la reprise de l'activité des PME et ETI.


Premier enseignement de l'étude : des dispositifs de soutien à l'innovation aux effets bénéfiques et multiples

Un an après le lancement de France Relance, si 92% des entreprises interrogées par Xerfi Spécific ont entendu parler du plan de relance, un quart seulement en connaît réellement les modalités. Parmi ces entreprises, près de 90% d'entre elles estiment qu'il soutient l'innovation.

Elles sont également plus nombreuses, par rapport à l'échantillon total, à juger les dispositifs du plan de relance relatifs à l'innovation complémentaires aux dispositifs déjà existants (92% contre 79%), plus avantageux (51% contre 39%) et plus faciles d'accès (48% contre 35%).

En outre, les entreprises ayant bénéficié d'un ou plusieurs dispositifs du plan de relance en matière d'innovation ont cité en moyenne plus de 4 effets positifs sur leur entreprise, à savoir :

  • Augmentation ou maintien de l'effectif global;
  • Mise en place de nouvelles méthodes d'organisation;
  • Augmentation de la productivité, augmentation du chiffre d'affaires;
  • Augmentation ou maintien de l'effectif R&D.


Deuxième enseignement : une méconnaissance notable des dispositifs de soutien à l'innovation prévus par le plan de relance

Malgré des données probantes sur l'efficacité des mesures constatées par les entreprises bénéficiaires, France Relance reste méconnu et sous-utilisé par les entreprises.

Seulement un quart des entreprises interrogées déclarent connaître de manière détaillée les dispositifs de France Relance. À l'inverse, 67% du panel interrogé déclarent ne pas en avoir pris connaissance.

Les entreprises industrielles sont en outre légèrement mieux renseignées que les entreprises du commerce et des services. Une meilleure connaissance qui peut s'expliquer par l'orientation industrielle du plan de relance.

Par ailleurs, plus de 50% des responsables interrogés ne sont pas capables de dire quel est, selon eux, le dispositif majeur de soutien à l'innovation du plan de relance.

Enfin, si les responsables n'ayant pas fait de demande de dispositifs en matière d'innovation sont quelque 12% à avoir été découragés par la complexité des démarches, ils sont en revanche près de la moitié à ne pas se sentir concernés, et autant à déclarer ne pas en avoir besoin. La méconnaissance des dispositifs va ainsi de pair avec un manque d'intérêt de la part des entreprises qui peinent à s'approprier les dispositifs de soutien à l'innovation et à se sentir concernées.

Si les dispositifs restent globalement méconnus et sous-utilisés, des efforts de promotion et d'accompagnement restent à faire pour permettre aux entreprises de bénéficier de dispositifs aux effets bénéfiques multiples. Un nouveau challenge pour les acteurs de l'accompagnement de l'innovation.

Lire la suite...


Articles en relation