Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Le secteur européen des paiements

L’Emerging payments association EU (EPA EU) publie un rapport en partenariat avec The Paypers : « Les personnages clés du paysage européen des paiements »

Le secteur des paiements vit une profonde transformation à travers l’intégration de services de crédit et des programmes de fidélité. En parallèle, les principales entreprises procèdent à des acquisitions qui consolident le marché européen. Par conséquent, des champions régionaux émergent aux côtés des entreprises mondiales et des opérateurs locaux fragmentés.

C’est la conclusion d'un nouveau rapport de l'Emerging Payments Association EU (EPA EU) et de The Paypers, commissionné par Luxembourg for Finance. Le rapport propose une analyse stratégique des différents marchés des paiements en Europe, classant les principaux acteurs en fonction de leur place dans la chaîne de valeur et de certains indicateurs financiers.

La recherche va au-delà des tendances paneuropéennes bien connues de la digitalisation croissante et de la diminution de l'utilisation des espèces, et se concentre sur la manière dont les différents facteurs nationaux, politiques et économiques influencent le paysage des paiements en Europe.

L'étude a révélé plusieurs tendances fortes :

  • Les méthodes de paiement intègrent et s'associent de plus en plus à des services et sources de données alternatifs, tels que des systèmes de fidélisation, des offres de réduction et des services de crédit. Sur ce dernier point, par exemple, en utilisant les informations sur les historiques de transactions des acheteurs et des vendeurs pour établir des profils de risque et des scores, des entreprises comme PayPal ou PayU sont en mesure de fournir des services de prêt instantané pour faciliter les transactions.
  • Le système financier européen traditionnel est menacé par les BigTech et les entreprises innovantes dans le domaine des paiements. Les grandes banques traditionnelles et les prestataires de services de paiement sont obligés d'élargir leur offre et de se consolider. Prenons l'exemple de l'acquisition par Nexi Payments, fournisseur de services de paiement basé en Italie, de SIA, un processeur de paiement et fournisseur de réseau interbancaire européen.
  • La directive PSD2, qui régit les services de paiement, est un facilitateur essentiel de l'évolution des paiements et de la vérification d’identité : elle permet de réunir les deux en un seul service et d'accroître la confiance des consommateurs. Cela facilite l'adoption de méthodes de paiement et de services d'identité en ligne.

Pour Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance : « Pour que l'industrie financière européenne soit compétitive à l’heure du tout numérique, les réseaux et les solutions locales doivent être fluides à travers le continent. C'est d'autant plus important que nous sortons de la pandémie et que l'activité des consommateurs et des transactions migre en ligne. Nous devons maintenant nous rassembler et nous unifier en tant que région, plutôt que de faire perdurer la mosaïque des différents systèmes de paiement à travers l’Union Européenne. Le secteur atteint une masse critique, la coopération et la consolidation sont la voie à suivre. L'introduction de la PSD2 contribue déjà à encourager l'expansion transfrontalière, et cette étude identifie les principales tendances émergentes. »

Thibault de Barsy, directeur général d'EPA EU, ajoute : « Sur un marché aussi différencié, notre étude, qui présente un examen stratégique innovant des différents marchés de paiements européens, constitue la base parfaite pour suivre la progression des entreprises au niveau national, régional et mondial. »

Lire la suite...


Articles en relation