Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Titans of Tech 2021 Europe

Pour la 8ème année consécutive, la banque d’affaires internationale GP Bullhound, publie son rapport annuel « Titans of Tech 2021 – Pandemic Proof » qui décrypte et analyse les tendances de l’écosystème technologique européen. 

La firme révèle en effet une année record : les licornes - sociétés nées après 2000 et valorisées plus d’1 Mrd$ - ont vu leur développement croître significativement, pour atteindre une valorisation supérieure à 800 Mrds$, dont près de la moitié a été générée cette année.

Ainsi, l’Europe comptabilise désormais 166 licornes, dont 52 (31%) sont apparues au cours des 12 derniers mois, soit 1,5 fois plus qu’en 2020. Et la France se montre offensive. Le nombre de licornes a été multiplié par plus de 3 en l’espace de 5 ans pour atteindre le nombre de 13, dont 5 nouvelles arrivées cette année (Mirakl, Vestiaire Collective, Meero, Talend et Criteo) pour une valorisation totale de 8,1 Mrds$. A noter que depuis fin mars 2021, date de clôture du rapport, sur les 12 nouvelles licornes européennes 5 sont françaises.

Une nouvelle ère se dessine

Après plus d’un an de crise, la pandémie a démontré l’utilité de la technologie dans nos vies. Dépassant de loin plusieurs industries, notre écosystème tech a généré 52 nouvelles licornes, pour une valorisation cumulée de plus de 380 Mrds$, en seulement un an.

Cette croissance a permis à certains secteurs de prendre leur envol. Les sociétés SaaS et les Fintech ont vu leur nombre de licornes augmenter en 2021, respectivement de 21 et de 13, suivies de près par les Marketplaces (7) et le E-commerce (6).

Et les frontières se redessinent. Pour la première fois, le Royaume-Uni perd sa pole position sur la valorisation cumulée de ses startups face à la Suède. Ce changement est dû à la hausse des valorisations significatives de Klarna, Spotify et Evolution Gaming, qui représentent 74% de la valeur cumulée en Suède en 2021. Cependant, le Royaume-Uni reste en tête pour le nombre de licornes générées avec 37 d’entre elles, suivi par Israël (32), l’Allemagne (23), la France et la Suède (13). Mais de nouvelles zones géographiques ont vu l’apparition de leurs premières licornes à l’image de la Croatie et de l’Autriche.

Europe : des prochaines licornes aux Titans

Le rapport dresse également la liste des startups en lice pour le statut de licorne et ayant la capacité d’atteindre ce stade au cours des deux prochaines années. Ce Top 50 a été établi suite à l’analyse de 1000 startups et ces challengers proviennent majoritairement des secteurs de la Fintech et du Software. Au sein de cette liste, on y retrouve notamment 8 pépites françaises à l’image de Qonto, ManoMano, Sorare ou encore Ecovadis.

Mais si la course aux licornes est belle et bien amorcée, celle des Titans l’est tout autant. Également poussés par la pandémie, ces futurs champions valorisés plus de 50 Mrds$ démontrent leur fort appétit et la capacité des investisseurs à les soutenir dans leur croissance. Evolution Gaming, Delivery Hero, UiPath, Unity et Klarna accélèrent fortement leur développement. A ce titre, Klarna vient de lever 639 M$, portant sa valorisation à 46 Mrds$, en faisant ainsi le candidat idéal pour une prochaine introduction en Bourse.

« L’Europe apparaît désormais comme un écosystème tech sur lequel il faut compter. La pandémie a renforcé sa maturité et sa légitimité au niveau mondial. Valorisations records, nombre croissant des megarounds et l’augmentation significative des licornes parlent d’eux-mêmes. Les entrepreneurs peuvent être fiers du travail accompli. Aujourd’hui, la pièce manquante de l’échiquier reste les marchés publics mais avec l’arrivée des SPACs, nous pouvons espérer une plus grande activité sur les marchés boursiers », souligne Guillaume Bonneton, Partner France chez GP Bullhound.

 

Lire la suite...


Articles en relation