Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Témoignages] Mecaerolor, PME industrielle, maîtrise ses flux de trésorerie

Référence dans le domaine de l’usinage de précision, Mecarolor a développé une maîtrise appréciée des clients les plus exigeants tels que des acteurs aéronautiques majeurs de la région Grand-Est : Forgeavia, Leach International Europe SA (groupe Esterline), Preci3D, Safran & Albany, SLCA…

Fondée en 1997, l’entreprise alors dénommée M.E.L (Mécanique Erosion Lorraine), est d’abord spécialisée dans la mécanique générale puis étend ses compétences à divers domaines d’activité, principalement dans l’Automobile, le Ferroviaire et la Sidérurgie. Son développement s’est construit selon les évolutions technologiques et des modifications structurelles ont été nécessaires.

Les équipes ont été réorganisées, un nouvel outil G.P.A.O a été installé. Des investissements ont également été entrepris pour les demandes concernant la rectification cylindrique et l’usinage 5 axes. En avril 2016, reprise par la Holding LR Partners, l’entreprise change de nom et devient Mecaerolor. Ses parts de marchés connaissent une croissance constante et s’étendent à de nouveaux secteurs comme l’Aéronautique et le Médical.


Enjeu : Prévoir et co-piloter la trésorerie à long terme avec la DAF et le DG

Dans l’industrie automobile, les délais de paiement sont particulièrement longs. Ces flux de trésorerie parfois non contrôlés, peuvent mettre en péril la santé financière de l’entreprise. Une vision globale et en temps réel s'avèrent être de véritables atouts pour maîtriser ce type de mouvements financiers. Découvrez comment Bruno Leclerc, PDG de Mecaerolor et Marie-Laure Lechner, sa DAF, ont trouvé une solution bien plus complète que le tableur Excel.


Maîtriser les encours

Comme de nombreux industriels, l’entreprise Mecaerolor fait face à un besoin de pilotage de trésorerie très fin et régulier, compte tenu des enjeux liés aux entrées et sorties d’argent. « Les fournisseurs sont les banques de leurs clients », commente Bruno Leclerc. Tout le monde tire sur les délais déjà très longs dans ce secteur (60 à 90 jours en moyenne), et un effet cascade se produit.

L’entreprise a des sommes conséquentes en attente de paiement. Agicap leur permet d’avoir une vision en temps réel de la trésorerie sur les différents comptes bancaires, et surtout de se projeter en incluant les créances clients en cours, et les factures fournisseurs à régler. L’outil prévisionnel Agicap permet d’avoir une vision claire de la trésorerie disponible sur les mois à venir.


Gagner en temps et en fiabilité

Marie-Laure Lechner nous confirme que le gain de temps avec Agicap a été considérable. La saisie manuelle et la configuration du fichier Excel étaient particulièrement chronophages et augmentaient le risque d’erreur. La synchronisation bancaire en temps réel ainsi que la catégorisation des flux permettent de gagner jusqu’à 1 heure par jour avec un résultat bien plus fiable. La mise en place d’objectifs permet de comparer la réalité avec les prévisions, et savoir exactement où est l'entreprise par rapport aux objectifs, chaque jour. « Avant Agicap, on utilisait bravement un tableau Excel pour gérer la trésorerie, mais la fiabilité était remise en question », explique Marie-Laure Lechner.


Un outil collaboratif

Agicap s’est intégré parfaitement au pilotage collaboratif de la trésorerie en place chez Mecaerolor. Marie-Laure Lechner utilise l’outil au quotidien pour piloter la trésorerie en temps réel et préparer les tableaux de reporting. Bruno Leclerc consulte les tableaux de suivi personnalisé pour appuyer ses décisions stratégiques. Ensemble, ils peuvent tous les deux challenger leurs objectifs ainsi que tester des scénarios pour anticiper leur prochain plan d’embauche.

Lire la suite...


Articles en relation