Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] 4 conseils pour éviter les arnaques au Compte Personnel de Formation (CPF)

Chaque jour, les apprenants sont de plus en plus nombreux à s'intéresser et à souscrire à une formation professionnelle pour adulte. 2% des Français ont notamment profité de leur Compte Personnel de Formation (CPF) pour financer des formations en lien avec leur activité ou pour une reconversion professionnelle. Mais attention à rester vigilant. En effet, de nombreuses campagnes d'escroquerie au CPF ont vu le jour ces derniers mois et certains Français se sont vu usurper leur identité par des escrocs et dérober leurs droits à la formation.

Dans ce contexte, Thibault Vigiuer, Co-fondateur de l'Ecole Française, organisme de formations pour adultes reconnu, préconise 4 conseils afin, d’une part de protéger ses droits à la formation et, d’autre part, de bénéficier de ses droits à la formation en toute sécurité.

1/ Ne communiquer aucune information non obligatoire
L'Ecole Française recommande de ne jamais communiquer des informations non obligatoires pour se connecter au Compte Personnel de Formation tels que son numéro de sécurité sociale, ses identifiants de connexion, son mot de passe ou ses identifiants d'impôts. Il est d'ailleurs important de noter, qu'une connexion depuis France Connect, une solution proposée par l'État pour sécuriser et simplifier la connexion à plus de 700 services en ligne, est obligatoire pour souscrire à une formation.
Enfin, à chaque étape importante sur le site, Mon Compte Formation fait parvenir un mail aux usagers du site. Vérifier ses mails est donc indispensable pour contourner les arnaques.
 
2/  Ne pas répondre à des appels non motivés
En général l'escroquerie commence par un appel à la future victime par téléphone. Les escrocs se faisant passer pour un organisme officiel ou en prétendant représenter l'Etat, le Pôle Emploi, ou appartenir à la plateforme Moncompteformation.gouv.fr. Ils demandent alors votre numéro de sécurité sociale afin de prendre possession des droits CPF de la victime. Il convient donc d'être vigilant et de ne pas dévoiler de données personnelles par téléphone, d'autant plus qu'aucune organisation n'est mandatée par l'Etat ou bien par Mon Compte Formation pour prendre contact avec un apprenant.
 
3/ Vérifier que les établissements de formation possèdent bien une Certification Qualité, par exemple Qualiopi.
Cette dernière permet d'attester de la qualité du processus mis en œuvre par les prestataires d'actions concourant au développement des compétences.
Par exemple, L'École Française a reçu en date du 10 février 2020  la certification Qualiopi du référentiel national qualité des organismes prestataires d'actions concourant au développement des compétences, visés à l'article l. 6351-1 du Code du travail. La certification qualité a été délivrée au titre de la ou des catégories d'actions suivantes : actions de formation continue, centre de bilan de compétences.  
 
4/ Être curieux !
Pour s'assurer du sérieux d'un organisme de formation, il est primordial de vérifier que l'établissement référence plusieurs formations avérées, en se renseignant sur leur date de création et sur le nombre d'apprenants déjà formés, mais aussi en regardant les différents commentaires postés à leur égard ou en interrogeant les responsables de formation...
Enfin, l'enquête peut se poursuivre sur les réseaux sociaux - LinkedIn en tête - en interrogeant des personnes qui ont suivi la formation visée.

 

Lire la suite...


Articles en relation