Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

BrewDog, premier brasseur au monde neutre en carbone

L’artisan brasseur écossais poursuit son engagement pour le climat et pour le bien de tous grâce à la forêt Brewdog et 30 millions de livres sterling d’investissement, devenant ainsi la première brasserie mondiale neutre en carbone !

À force de travail, le brasseur écossais a réussi à réduire les émissions de carbone. Désormais il retire de l'air deux fois plus de carbone qu'il n'en émet.

Dans le cadre de son engagement, BrewDog a acquis un terrain de 8 km² dans les Highlands écossais, au nord du Loch Lomond, qu’il gérera en partenariat avec Scottish Woodlands, dont la mission est de préserver et reboiser les forêts de la région. Elle prévoit à ce titre, de planter plus d’1 million d'arbres au cours des 4 prochaines années.

Cette acquisition devient « La Forêt BrewDog » où vont être créés 1 400 forêts de feuillus, dont 2,4 km² de tourbières restaurées, en partenariat avec le programme d'accréditation Woodland Carbon. En plus de la capture du carbone, ces forêts vont favoriser la biodiversité, l'atténuation des inondations naturelles et le développement économique rural. Les travaux devraient commencer au début de l’année 2021.

La forêt BrewDog s’engage également à la création d’un camping durable, avec dans le futur, le projet d’organiser des retraites et des ateliers sur le thème de la « durabilité » à destination du grand public.

Au cours des derniers mois, BrewDog a travaillé en étroite collaboration avec son conseiller scientifique principal, le professeur Mike Berners-Lee et son équipe. Il est l'un des plus grands experts mondiaux en matière d'empreinte carbone et de durabilité. Il a dirigé le processus de calcul de l'empreinte carbone de BrewDog et a joué un rôle essentiel dans la conception du plan d'élimination du carbone de nos bières. Le partenariat a contribué à orienter plus de 30 millions de livres sterling d'investissements dans des infrastructures vertes afin d’aider l'entreprise à réduire ses émissions de carbone. Elle s’est aussi engagée à ce que tous les partenaires et chacun des projets soient accrédités selon les normes les plus élevées, ce qui profite à la biodiversité naturelle et aux communautés locales. C’est donc permettre à BrewDog de retirer deux fois la totalité de son carbone jusqu'à ce qu'elle puisse commencer à planter sa forêt BrewDog et à restaurer les tourbières sur son site.

Pour réduire deux fois plus les émissions de carbone, BrewDog travaillera avec des partenaires qui ont tous un niveau d'accréditation très élevé et qui ont été soumis à un contrôle supplémentaire par l'équipe de Small World Consulting. Tous les projets d'éliminations provisoires sont bénéfiques pour la biodiversité et les communautés locales, et sont supplémentaires, certifiés et vérifiables.

Parmi les projets d'infrastructure verte actuellement en cours chez BrewDog, citons :
- La brasserie et les bars britanniques désormais alimentés par l'énergie éolienne.
- La transformation des céréales usagées en gaz vert qui alimente la brasserie.
- La construction d’un digesteur anaérobie sur place pour transformer les eaux usées en eau propre et produire du C02 de qualité alimentaire pour convertir en carbonate toutes les bières.
- L’investissement dans l'électrification du parc de véhicules.
- L’investissement dans des sites de brassage locaux au Royaume-Uni, dans l'UE, aux États-Unis et en Australie, afin de réduire considérablement les kilomètres parcourus par les bières Brewdog pour atteindre le consommateur.

BrewDog continuera à faire tout son possible pour lutter contre la crise climatique, mais elle sait qu'elle ne peut pas y arriver seule. La marque veut être un catalyseur du changement dans l'industrie brassicole et au-delà. D’autres marques et entreprises doivent lui emboîter le pas dès maintenant. Le GIEC, organisme intergouvernemental des Nations unies, a accepté jusqu'en 2030 d'apporter des changements avant que notre climat n'atteigne un point de basculement irréversible. Il faut donc prendre des mesures significatives dès aujourd'hui pour assurer la qualité de vie de nos lendemains.

 

Lire la suite...


Articles en relation