Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Relocalisation : Yves Jégo appelle à un Grenelle du Made in France

Ancien ministre, Yves Jégo défend depuis de nombreuses années le « fabriqué en France ». À la suite de la remise de son rapport consacré à la « Marque France » (En finir avec la mondialisation anonyme : la traçabilité au service des consommateurs et de l'emploi, La Documentation française), Yves Jégo a créé Pro France, une association loi de 1901 composée de chefs d’entreprises.

L’association Pro France porte la certification « Origine France Garantie » qui assure, grâce à un audit indépendant, l'origine française des produits.


Relocaliser et repenser notre industrie … 

Face à la crise du Covid-19 et la remise en cause de nos modes de consommation, Yves Jégo poursuit son engagement. Il appelle aujourd’hui à un Grenelle du Made in France permettant d’envisager la renaissance industrielle de la France grâce à un plan ambitieux aussi bien structurel que conjoncturel. 7 propositions phares ont été dressées pour soutenir ce projet. 

« La crise du Covid-19 a révélé la faiblesse de notre outil productif national. Il nous faut retrouver nos capacités productives et mettre fin à une dépendance délétère qui affaiblit notre souveraineté. Après un demi-siècle de délocalisations vers les pays à faible coût de main-d’œuvre, la relocalisation d’industries essentielles pour assurer nos besoins apparaît incontournable pour bâtir le « monde d’après », explique Yves Jégo. 

Yves Jégo a notamment proposé via son Manifeste pour une renaissance industrielle de soutenir le développement et le retour des usines sur tout le territoire. L’objectif est de mettre en place un programme immobilier public de construction et de mise à disposition d’au moins 250 usines construites en 2021 et réparties dans les 102 départements français. 

« Cette ambition de réindustrialisation ne doit pas se limiter à certains secteurs, mais nécessite de repenser notre industrie, notamment dans les domaines qui ont montrés des défaillances comme l’industrie textile et pharmaceutique. En cas de nouvelle crise, nous devons être en mesure de réorganiser notre industrie pour produire ce dont on a réellement besoin. » 


… Pour assurer nos besoins mais aussi protéger l'environnement

Produire en France ce que l’on consomme sur notre territoire permet de sauvegarder des emplois et savoir-faire mais aussi de limiter notre empreinte carbone. Yves Jégo propose donc d’instituer un Schengen des marchandises en s’appuyant sur l’instauration d’une TVA verte kilométrique frappant les produits en provenance des pays éloignés de nos frontières. 

« La France dispose de tous les atouts pour réussir, aujourd’hui c’est une question de volonté et de méthode. Le Grenelle du Made in France doit permettre de libérer une nouvelle ambition nationale fondée sur un véritable projet de société. » 

En avril dernier, la Certification Origine France Garantie s'était mobilisée pour soutenir les entreprises face au Covid-19. Elle s’est associée à Tudigo, le 1er site de financement participatif au service des TPE & PME françaises pour lancer une opération solidaire inédite afin de soutenir les entreprises qui produisent sur le territoire national et qui sont touchées de plein fouet par cette crise sans précédent : 1, 2, 3 ... Soutenons nos entreprises.

_____________________________________

Manifeste pour une renaissance industrielle

La crise du Covid-19 a révélé la faiblesse de notre outil productif national. Il nous faut retrouver nos capacités productives et mettre fin à une dépendance délétère qui affaiblit notre souveraineté. Parce que nous croyons en la France des usines et des ateliers nous appelons à un Grenelle du Made in France permettant d’envisager notre renaissance industrielle grâce à un plan ambitieux aussi bien structurel que conjoncturel.

Nous suggérons d’ores et déjà :
- de favoriser l’accès des entreprises nationales à la commande publique en levant, immédiatement et temporairement, les contraintes du code des marchés publics pour toute commande de moins de 500 000€ et en élaborant un dispositif pérenne de small business act,
- de soutenir le développement et le retour des usines sur tout le territoire, irriguant nos régions par un programme immobilier public de construction et de mise à disposition d’au moins 250 usines construites en 2021 et réparties dans les 102 départements français,
- de décentraliser tous les moyens de l’action publique en créant, dans chaque région, une task force industrielle pilotée par un triumvirat composé du président de la Région, du Préfet et d’un commissaire régional au renouveau industriel, avec pour objectif de développer des éco systèmes territoriaux creusets du renouveau industriel,
- d’exonérer tous les sites de production, usines comme ateliers, de tout impôt foncier et de créer un crédit d’impôt production sur le modèle du crédit impôt recherche,
- d’offrir, à chaque jeune français entre son 15ème et son 25ème anniversaire, la possibilité d’une expérience rémunérée de type stage ouvrier d’1 mois sur un site production et d’organiser des conférences de chefs d’entreprise dans nos lycées afin de promouvoir l’industrie et la production nationale,
- d’instituer un Schengen des marchandises s’appuyant sur l’instauration d’une TVA verte kilométrique frappant les produits en provenance des pays éloignés de nos frontières,
- de créer un outil de certification fiable afin de remplacer le marquage CE qui trompe le consommateur et imposer l’indication de l’origine sur chaque produit vendu en Europe.

"La France dispose de tous les atouts pour réussir, aujourd’hui c’est une question de volonté et de méthode. Le Grenelle du Made in France doit permettre de libérer une nouvelle ambition nationale fondée sur un véritable projet de société."

Yves Jego,
Président fondateur de la certification Origine France Garantie.

Lire la suite...


Articles en relation