Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Décideurs, réinventons demain !

NewTomorrow publie une étude* réalisée auprès des décideurs sur la perspective post-crise Covid-19, dont l'objectif est de comprendre les préoccupations des décideurs et de leurs entreprises, tant d'un point de vue opérationnel que stratégique et humain. L'étude mesure par ailleurs leur résilience et met en lumière leurs priorités pour 2020 et 2021.


Entreprises et décideurs impactés à de multiples niveaux

Le constat est unanime, les répercussions de la crise sur les entreprises ont été fortes et multiples. Cela touche toutes les directions et de nombreux aspects de l'entreprise : business, finance, RH, IT,…

Elles ont été confrontées à 3 conséquences majeures : la mise en place du télétravail pour 59% des décideurs interrogés, la révision du budget pour 52% d'entre eux et le chômage technique pour 50% des entreprises.


Face à cette crise, les décideurs se montrent résilients

La période de sidération passée, l'heure d'un premier bilan est arrivée. Il est temps pour les décideurs et leurs organisations de tirer des enseignements de cette crise et de regarder vers l'avenir.

Malgré le climat austère imposé par la crise, les décideurs se montrent optimistes sur leur avenir proche : près de la moitié des décideurs se montrent combatifs depuis le début du confinement et près de 86% restent positifs quant à leur avenir.

Cette crise confirme également leur capacité d'adaptation, 56% d'entre eux ayant mis en place des actions pour faire face.


Une situation inédite qui a impulsé une envie de changement chez les décideurs : 41% souhaitent faire évoluer la raison d'être de leur entreprise, notamment en développant de nouvelles offres au sein de leur entreprise, en contribuant à rendre le monde meilleur grâce à leur activité professionnelle ou en devenant un manager différent.


Les priorités 2020-2021 des décideurs se focalisent avant tout sur l'aspect humain

- Première priorité :  les préoccupations des décideurs semblent davantage tournées vers les collaborateurs pour qui ils craignent une perte de motivation. L'accompagnement des collaborateurs dans l'écoute et la motivation post-crise est la principale priorité des entreprises. En complément, la communication sera essentielle pour recréer un climat de confiance avec les collaborateurs mais également avec les clients.

- Deuxième priorité : la reprise des chantiers de transformation entrepris avant la crise constitue un enjeu essentiel.

- Troisième priorité : l'accélération de la digitalisation.

L'année 2021 sera consacrée à la redéfinition des stratégies de l'entreprise : le développement de la démarche écologique, le développement durable et le RSE, l'innovation et l'évolution de la raison d'être de l'entreprise.

Enfin, au-delà de prouver l'efficacité des solutions de télétravail, le confinement a permis un alignement des aspirations professionnelles et personnelles, en mettant en avant le besoin d'une plus grande attention des décideurs vers les personnes qui les entourent (famille mais aussi collaborateurs).

Ainsi, il semble que la crise sera une source d'opportunités pour beaucoup de décideurs et d'entreprises pour poursuivre leurs efforts de transformation, voire inventer un nouveau modèle.


*Méthodologie de l'étude : L'enquête a été réalisée en ligne par Spark Insights Consulting sur le panel Dynata sur l'ensemble du territoire français et via Linkedin. Un échantillon de 216 décideurs a été interrogé du 24 au 30 avril 2020, toutes tailles d'entreprises confondues (TPE, PME, ETI, Grandes entreprises).

Lire la suite...


Articles en relation