Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Le Groupe REALITES s’engage pour une reprise de l’activité économique

Conscient des enjeux sanitaires mais également des conséquences du Covid-19 sur l’économie, le groupe de développement territorial Réalités a fait le choix de reprendre ses chantiers quand les conditions le permettent et incite, via une campagne de communication en presse et TV, l’ensemble des acteurs à anticiper la crise économique qui suivra.

L’enjeu sanitaire au cœur de la stratégie du Groupe 

En finalisant dès le 9 mars son Plan de Continuité d’Activité, le groupe Réalités a très tôt anticipé les risques sanitaires et économiques liés à l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en France. Dans les faits et dans le respect des consignes du Gouvernement, l’ensemble de l’entreprise est passé le 16 mars au soir en télétravail, avec l’arrêt immédiat des chantiers et des opérations de livraison, ainsi que la fermeture des agences et du siège au public. « Tout a été mis en œuvre pour protéger nos collaborateurs avec, de surcroît, la décision de maintenir pendant 2 mois à 100% les salaires de ceux qui passaient en chômage partiel », précise Yoann Choin-Joubert, Président de Réalités.

Le groupe Réalités reprend le travail

Une fois la sécurité sanitaire sous contrôle, le groupe Réalités s’est très rapidement projeté dans l’après pour évaluer la capacité de l’entreprise à affronter une crise économique, semblant être l’issue inévitable d’un confinement strict et d’une mise à l’arrêt à la fois des chantiers et des équipes. « Nous parlons peut-être d’un enjeu proche de 1 000 Mds€ dont le pays ne saura pas assumer la charge. Il ne faut donc pas que le confinement crée plus de drames qu’il ne résoudra de problèmes », précise Yoann Choin-Joubert. 

Le groupe Réalités a donc décidé de mettre en œuvre les conditions de reprise de l’activité sur ses chantiers, dès que les conditions sont réunies. La sécurité des équipes et des sous-traitants étant au cœur des préoccupations de l’entreprise, le groupe suit les préconisations du Guide de sécurité sanitaire visant à limiter les risques de propagation du Covid-19 mises en place par l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics). Cette reprise de l’activité se fait sur la base du volontariat, tant pour les collaborateurs que pour les entreprises partenaires.

Réalités appelle à la reprise de l’activité via une campagne de communication 

Dès le 9 avril, le Groupe a conçu et co-signé la tribune « Reprendre le travail, c’est vital ! » aux côtés de plus de 300 chefs d’entreprises partageant cette vision. Un appel à l’ensemble des entreprises qui le peuvent à mettre en œuvre, dès que possible, la reprise de leur activité pour limiter l’impact économique de cette crise.

« Économiquement, il faut éviter de tomber trop bas pour repartir plus vite, avec un système déjà expérimenté. Il est aujourd’hui sérieusement temps de se relever les manches pour sauver l’économie», explique Yoann Choin-Joubert.

Une campagne de communication appelant à ce redémarrage économique et portée par Réalités, « Nous travaillons pour demain », est diffusée du 23 avril au 3 mai dans plusieurs grands médias nationaux (presse écrite et TV). 

« Il nous est apparu nécessaire de prendre la parole et de porter le message qui nous anime depuis des semaines maintenant. Nous devons nous mobiliser pour ces enjeux qui ne concernent pas uniquement notre entreprise, mais aussi notre Nation. Nous voulons porter ce message d’humilité, d’espoir et de lucidité, car si nous ne pouvons être acteurs du sauvetage sanitaire, nous devons l’être du sauvetage économique, à notre échelle », conclut Yoann Choin-Joubert.

Lire la suite...


Articles en relation