Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Confinement : les tendances de la consommation 

La néobanque britannique Monese compare les tendances de consommation observées parmi ses clients avant et après la mise en place du confinement.
Sans étonnement, pour les clients de Monese, le confinement se traduit par une augmentation de la part représentée par les transactions en ligne dans le total des paiements par carte.

La ventilation hebdomadaire ci-dessous démontre une diminution des achats physiques qui s'accompagne d'une croissance des paiements en ligne. Le phénomène, lié aux mesures visant à limiter la propagation de l'épidémie (livraisons à domicile, limitation des sorties, …), est observé de manière quasi-continue depuis plusieurs semaines et s'est accentué au moment de la mise en place du confinement.


 

Semaine 17 février
Semaine 24 février
Semaine du 2 mars
Semaine du 9 mars
Semaine du 16 mars
Semaine du 23 mars
Semaine du 30 mars

Achats physiques

80,9%

80,9%

77,9%

78,5%

75,9%

68,0%

66,7%

Achats en lignes

19,1%

19,1%

22,1%

21,5%

24,1%

32,0%

33,3%

 
Le paiement mobile sans contact se développe considérablement tandis que le paiement en mode manuel (avec saisie du code confidentiel) demeure à un niveau élevé

- La hausse du paiement mobile (+19% depuis le mois de janvier) est particulièrement marquée en février et en mars, période de sensibilisation autour des risques de contagion.

- Le paiement en mode manuel continue d'être environ un tiers en deçà du paiement par carte sans contact. La tendance pourrait s'accentuer au regard de la situation sanitaire, notamment si les plafonds de paiement sans contact par carte étaient relevés.

- Monese constate par ailleurs que le montant moyen des transactions augmente. La réduction des déplacements implique des paniers plus importants qui ont tendance à dépasser le plafond de paiement sans contact, privant ainsi les consommateurs de cette option. Cela pourrait expliquer pourquoi les paiements en mode manuel enregistrent à nouveau une hausse en mars.

L'alimentation de même que les biens et les divertissements numériques dominent le classement des commerces les plus populaires pendant la période de confinement

Les principaux changements sectoriels constatés dans le top des commerces enregistrant le plus de paiements via Monese (mois de janvier 2020 comparé à la période du 23 mars au 6 avril). 

- Transport

  • Uber disparaît du classement au profit de Velib' qui entre en 17èmeposition.
  • En parallèle, Total chute de la 13ème à la 18èmeplace.

- Alimentation

  • Uber Eats grimpe de 5 places.
  • McDonald's quitte le classement suite à la cessation temporaire de ses activités.
  • Franprix gagne 4 places et passe de la 11èmeà la 7èmeposition.
  • Intermarché accède au 23èmerang. 

- Jeux vidéo et divertissements numériques

  • Playstation Network passe de la 21ème à la 12ème position
  • Winamax fait son apparition dans le classement en 20èmeposition.
  • Google Play se hisse de la 10ème à la 9ème place

« L'épidémie continue d'avoir des répercussions sur nos vies à tous, et cela risque de perdurer. En cette période sensible, cette étude dresse un aperçu de l'évolution du comportement de nos clients français. Elle s'inscrit dans le cadre de notre démarche qui vise à être au plus proche des préoccupations des consommateurs, de nos équipes et de nos partenaires. De manière générale, nous observons un glissement vers les lieux encore ouverts, les biens numériques et les produits proposés à la livraison mais nous ne manquerons pas de suivre la manière dont l'économie se transforme. Les petites entreprises locales et les travailleurs indépendants sont sans aucun doute les plus vulnérables dans des périodes comme celle-ci, c'est pourquoi il est important plus que jamais de les soutenir », rappelle Norris Koppel, CEO & fondateur de Monese.

Lire la suite...


Articles en relation