Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Les entreprises OFG sont solidaires !

L’association Pro France, qui porte la certification Origine France Garantie, met en place un réseau d’entraide solidaire entre les entreprises dont les produits sont certifiés Origine France Garantie afin de faire face à cette crise sanitaire qui aura de lourdes conséquences sur l’économie.

Les entreprises qui ont besoin d’aide ou qui souhaitent apporter leur soutien, peuvent envoyer un mail à contact@originefrancegarantie.fr. Origine France Garantie fera alors le lien entre les besoins et les fabricants. 

« Les entreprises produisant en France sont aujourd’hui sur la ligne de front. Elles sont les premières impactées par cette crise sanitaire qui devient au fil des jours une crise économique, mais elles seront aussi les premières à relancer l’économie du pays. Il est donc vital d’être attentifs aux demandes des chefs d’entreprises. Il faut soutenir nos entreprises qui seront le moteur de la relance économique et pour la préservation des emplois », rappelle Yves Jégo, président fondateur de la certification Origine France Garantie. 


Soutenir la solidarité d’aujourd’hui et le redressement de demain

Un peu partout en France, des initiatives de solidarité se multiplient. Les entreprises certifiées Origine France Garantie se mobilisent soit pour fabriquer des masques de protection soit en mettant à disposition leurs compétences et leurs ateliers pour aider d’autres entreprises qui en ont besoin. En effet, les entreprises françaises sont le recours idéal pour fabriquer des masques dans des délais courts de fabrication : 1083, Dao Jeans, Christelle Levasseur et bien d’autres acteurs du textile se sont déjà lancés dans ce mouvement d'intérêt général pour nous protéger de ce virus. 

« Il est aussi nécessaire d’avoir une oreille attentive du gouvernement pour qu’une fois la crise sanitaire passée les mesures annoncées par le Président de la République, le Premier Ministre et le Ministre de l’Economie, soit des mesures immédiatement opérationnelles. Nous y serons extrêmement attentifs pour que l’industrie française soit la première à se redresser mais aussi pour qu’on puisse tirer des conclusions de cette crise et montrer combien nous avons besoin de productions locales et de circuits courts. Nous voyons bien aujourd’hui que quand nous sommes dépendants de pays lointains les crises nous atteignent plus vivement et beaucoup plus brutalement qu’on ne pouvait l’imaginer », conclut Yves Jégo.

Lire la suite...


Articles en relation