Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

L’économie en Île-de-France 

Focus sur les entreprises du Val-de-Marne

La CCI Val-de-Marne et la Banque de France publient la situation économique des entreprises franciliennes en 2019 et les perspectives 2020.

Dans un environnement international défavorable (ralentissement de la croissance et des échanges mondiaux), l’économie française a été plutôt résiliente en 2019, avec une croissance du PIB à 1,2% en 2019 et une demande intérieure particulièrement robuste.
Dans ce contexte, les entreprises de la Région Ile-de-France ont réalisé de bonnes performances et les perspectives 2020 sont globalement encore satisfaisantes, avec des évolutions contrastées selon les secteurs.


L’industrie portée par les exportations et une activité des services marchands en hausse

En 2019, le chiffre d’affaires de l’industrie francilienne a progressé de 2,4%, porté par la croissance des exportations, notamment de la branche de l’aéronautique et de la chimie. La croissance de l’activité résiste bien. Pour 2020, les perspectives d’activité sont globalement favorables, mais à un rythme plus modeste (+1%), freinées par l’essoufflement du secteur des matériels de transport.

Les services marchands aux entreprises, qui représentent 49,1% des effectifs salariés en Île-de-France, observent un ralentissement de la croissance à 3% (v/ 6% en 2018). Le secteur a notamment été pénalisé par l’évolution de l’Hébergement-Restauration et le Conseil en publicité. Après ce ralentissement, la tendance haussière du chiffre d’affaires devrait s’intensifier en 2020, avec une augmentation des embauches pour faire face à ce volume croissant d’activité.


Une progression de la production dans le secteur du bâtiment

En 2019, le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics emploie 286 000 salariés, soit 6% des effectifs franciliens.

L’activité du gros œuvre et du second œuvre a progressé de plus de 5% en 2019, confirmant la bonne tendance de l’an passé. En 2020, la croissance se poursuivrait dans le second œuvre mais le gros œuvre stagnerait, en lien avec un ralentissement du nombre des permis de construire, et la rentabilité du bâtiment se stabiliserait.

La croissance des travaux publics s’est ralentie (+1,2% après une progression de près de 5% en 2018), mais devrait reprendre le chemin de la hausse en 2020 (+2,1%). L’amélioration de la rentabilité de 2019 pourrait se prolonger en 2020.


L’économie dans le Val-de-Marne

Plus de la moitié des entreprises du département se situe dans les services, suivie par le commerce. 92% des entreprises sont des micro-entreprises de 0 à 9 salariés.

Le taux de renouvellement des entreprises est plus élevé dans le Val-de-Marne qu’en Île de France sauf dans le secteur industriel.

Les crédits accordés aux entreprises ont augmenté plus fortement dans le département qu’au niveau régional et national.

Les entreprises du département sont résilientes face au contexte international.

 

Lire la suite...


Articles en relation