Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Financement des intiatives
ABONNÉS

French Touch Fund soutient des jeunes entreprises

Le Groupe Sphères, accélérateur de transformation et d'innovation pour les entreprises, fondé par Laurent Moisson, lance le French Touch Fund, un fonds d'investissement dédié à l'accélération de jeunes entreprises à fort savoir-faire français.

Objectif, fabriquer les ETI qui manquent tant à l'économie française à partir de PME traditionnelles en leur appliquant les recettes qui fonctionnent sur les start-ups.

Pour Laurent Moisson et ses associés*, la France ne doit pas tourner le dos aux métiers dans lesquels elle jouit d'une image installée et d'une réputation mondiale. Entourer, conseiller et accompagner les entrepreneurs présents sur nos secteurs forts (gastronomie, tourisme, mode, luxe...) en leur apportant des expertises qui manque ponctuellement ou structurellement aux entrepreneurs (marketing, finance, technologie, internationalisation), leur permettra d'aborder nombre de leurs défis moins seuls. Ils pourront ainsi plus facilement croitre et lancer leurs offres à une échelle européenne ou mondiale.  

Les associés de Sphères partagent la conviction qu'esprit artisanal et industriel ne sont pas forcément antinomiques comme le secteur du luxe ne cesse de le démontrer. « Il est quand même dommage que les plus grandes chaines de restaurant mondiales soient américaines. Il est bien d'essayer de faire comme les autres quand on a du retard. Et en matière de start-up, la France a démontré qu'elle savait remonter dans les classements internationaux. Pourquoi ne pas appliquer ces méthodes aux secteurs qui font notre renommée ? »

Le French Touch Fund sera la brique financière d'une offre globale de soutien aux entreprises et aux entrepreneurs, souvent déstabilisés par les mutations en cours. Avec cette dernière brique et sa collaboration avec les Forces Françaises de l'Industrie, club regroupant de nombreux entrepreneurs engagés dans le Made In France, l'écosystème Sphères dispose de tous les leviers nécessaires pour aider les entreprises à se développer par l'innovation, la transformation et le développement de leur influence.  

La création du French Touch Fund était la pièce qu'il manquait au groupe pour s'investir pleinement dans le développement de nouvelles pépites. « Jusqu'à maintenant, nous travaillions pour de grands groupes comme Michelin, BPCE, Disney, ou des start-ups comme Bla-Bla Car, afin de les aider à innover, à transformer leur organisation et leurs parcours. Puis nous avons commencé à travailler pour des PME et nous nous sommes rendus compte à quel point il est possible d'innover sur les secteurs traditionnels à condition d'avoir les mains libres. Alors, nous avons décidé d'investir et de réunir quelques investisseurs particuliers engagés aux compétences diverses et complémentaires. »

Le Groupe Sphères a déjà participé à plusieurs projets entrepreneuriaux dont « Les déviations », média sur les gens qui changent de vie, la « Gare Jazz », salle de concert dans le 19è arrondissement de Paris et « Wild Immersion » première réserve animalière virtuelle déjà déployée dans plusieurs villes, notamment à Paris, au jardin d'acclimatation. Le French Touch Fund lui permettra d'industrialiser cette approche entrepreneuriale.


Le Groupe Sphères se compose désormais de 3
activités complémentaires :

- Sphères Design & Innovation lancé en 2016, accompagne les organisations dans leurs transformations.

- Sphères Influence & Contenus conçoit des stratégies et des dispositifs en s'appuyant sur des influenceurs, des artistes et des experts en nouvelles technologies.

- Sphères Venture & Entreprenariat accompagne en accélération ou en equity les porteurs de projets entrepreneuriaux dans lesquels le Groupe Sphères investit.


Un modèle éprouvé de manière empirique et pragmatique

Un des premiers investissements fut le lancement de chef Guillaume Sanchez en 2015. Le noyau d'investisseurs privés à la base du French Touch Fund a soutenu l'ouverture du premier restaurant de ce jeune chef connu du grand public par l'émission Top Chef. Une aide incontestable permit à Guillaume de faire ses armes avant de prendre son indépendance et gagner sa première étoile en février dernier ! Avec le succès rencontré par Guillaume, c'est toute la pertinence de l'écosystème qui a été démontrée.


Des ouvertures imminentes
 !

- Un restaurant à 2 pas de la maison Muller, à Montmartre. Emblématique de sa volonté d'associer ambition et convivialité, ce restaurant viendra compléter l'écosystème avec une touche gourmande ancrée dans la tradition gastronomique française.
- TERA un bar à cocktail initié par Kevin Ligot, 2 fois champion d'Europe de Mixologie.

*Jérôme Bruneel, Thomas Nicot, Alain Bernard, Christophe Dumoulin, Vincent Teillet ainsi qu'une quinzaine de business angels aux compétences complémentaires.

Lire la suite...


Articles en relation