Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

[Tribune] Quel est le retour sur investissement des honoraires de votre expert-comptable ?

Pour Caroline Clère-Gagnol, associée Absoluce, expert-comptable et commissaire aux comptes, la préoccupation de respecter les obligations légales reste encore trop souvent la motivation première des dirigeants, alors qu'ils pourraient en retirer un très fort retour sur investissement.

Rappelons que, légalement, toute entreprise peut tenir elle-même sa comptabilité. En revanche, si elle décide de l'externaliser en tout ou partie, elle doit faire obligatoirement appel à un cabinet inscrit à l'Ordre des experts-comptables. Dans ce cas, elle a tout intérêt à exploiter au maximum les atouts et les compétences de ce conseiller privilégié, pour l'accompagner dans sa gestion, sa stratégie, sa croissance.


L'expert-comptable, d'abord un précieux garde-fou

La multitude et la complexité des lois et des règlements en rendent la maîtrise complète presque impossible pour un dirigeant de TPE et de PME. Avoir un garant du respect de la réglementation est déjà, en soi, une précieuse valeur ajoutée. C'est l'expert-comptable qui veille au grain, pour le compte de l'entrepreneur : déclarations fiscales dans les temps, respect de la réglementation sociale dès le premier salarié... Combien vaut le fait d'avoir l'esprit tranquille ? De ne pas risquer de pénalités ? De ne pas redouter un contrôle fiscal ? Un contrôle Urssaf ? Sans compter les tentations multiples auxquelles le dirigeant doit faire face pour ne pas commettre d'abus de biens sociaux, un terme bien connu qui revêt de multiples aspects ; ou comment ne pas faire payer - ou pas trop - de frais personnels par sa société... La voix de la raison de l'expert-comptable est toujours bonne à prendre en compte !


L'intervention de l'expert-comptable, un sésame qui ouvre de nombreuses portes

« Il faudra que vous me fassiez parvenir vos trois derniers bilans ». Quel chef d'entreprise n'a pas entendu cette rengaine ? « Ah oui, vous avez un beau bilan. » Le sourire du banquier laisse augurer de son acceptation pour le prêt tant désiré. A l'inverse, ses sourcils froncés face à un compte de résultat déficitaire vont entretenir l'angoisse du refus. Pour les créateurs présentant un business plan : « Vous l'avez fait seul ? » « Non, je me suis fait aider par mon expert-comptable, d'ailleurs vous avez son cachet, là ». « Ah oui, en effet ! Très bien ! » Sans parler des attestations diverses et variées pour lesquelles les experts-comptables sont régulièrement sollicités par leurs clients.


Comment transformer le coût
 de l'expert-comptable en centre de profit

Les ressources de l'expert-comptable sont inépuisables, et toute entreprise, quels que soient son niveau de maturité, son résultat ou sa croissance, a des marges de manœuvre pour mieux l'utiliser. Le moyen est très simple, le considérer pour ce qu'il est : un partenaire, un conseiller fiable, capable d'appréhender toutes les fonctions de l'entreprise, et qui n'a en tête qu'un seul objectif, l'intérêt du dirigeant et la pérennité de la structure. Quelques exemples :

- la construction en commun d'un tableau de bord permet au dirigeant d'avoir une vision au mois le mois de la bonne marche de son entreprise, d'améliorer en permanence sa gestion, et d'être proactif dans ses décisions ;
- la tenue d'un tableau de trésorerie lui permet d'anticiper les creux, de négocier en position de force avec son banquier un futur découvert plus élevé ;
- les bons montages juridiques et les choix fiscaux adaptés sont évidemment sources d'optimisation financière ;
- l'aide aux financements lui permet d'améliorer son outil de production ou de se développer ;
- l'analyse de son système d'information et les préconisations de son expert-comptable lui permettent d'être davantage productif, mieux organisé et donc... de gagner de l'argent ;
- la bonne gestion des ressources humaines, du recrutement à la séparation « sans douleur », en passant par les outils de motivation, la participation, l'intéressement, etc. lui permet de fidéliser son équipe et d'y cultiver une saine ambiance ;
- la mise en place de procédures de contrôle interne afin de maîtriser ses activités et d'atteindre ses objectifs ;
- si son cabinet d'expertise comptable est affilié à un réseau international, le dirigeant verra facilitée son expansion à l'étranger ;
- le secret professionnel et l'éthique de l'expert-comptable lui permettent de  gérer les imbrications entre la vie personnelle de son client et ses enjeux d'entrepreneur.

Les nouvelles technologies rendant possibles de plus en plus facilement les saisies automatiques de ventes, d'achats, de banque (la base de la comptabilité), les dirigeants ont tout intérêt à bien utiliser leur « expert-conseil » en réinventant leur collaboration, dans une optique plus large de conseil pour la performance de leur entreprise.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation