Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le coliving, une alternative au résidentiel classique à moindre coût !

BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNÉS

Nouvelle tendance venue des États-Unis, le coliving est de plus en plus plébiscité par les jeunes actifs en recherche d’une vie en communauté, tout en conservant un espace qui leur est propre.

Le coliving sera-t-il au résidentiel ce que le coworking a été pour le bureau traditionnel ?

Est-ce un produit de niche réservé aux Millennials, allergiques à toute forme d’engagement, même celui d’un bail résidentiel ?


CBRE, spécialiste des transformations des marchés de l’immobilier, livre les principaux enseignements de son enquête sur ce sujet.

1/ Une offre “all inclusive”

  • Le coliving propose un accès à des espaces communs (salle de sport, etc.), semi-privatifs (salon, cuisine, etc.) et privés (chambres avec salle de bain, voire kitchenette).
  • Il offre un haut niveau de services et de prestations (ménage, internet, entretien, etc.) et une flexibilité forte (préavis court, durée de séjour, gestion de l’ensemble de l’offre de services sur une application dédiée à l’immeuble, etc.).


2/ Le coliving s’adresse aux jeunes actifs… mais pas que !

  • Il séduit également les étudiants en fin de formation, les actifs en transition ou en mission de courte ou moyenne durée loin de leur domicile, voire même les quinquagénaires qui se retrouvent seuls, suite au départ de leurs enfants du domicile !


3/ Une économie mensuelle de 155€ sur le budget logement

  • Par rapport à un résidentiel classique meublé qui revient à 1005€ par mois en moyenne à Paris, le coliving (850€ par mois) permet de réaliser une réelle économie. 


4/ Un investissement alternatif à fort potentiel

  • Le coliving séduit les investisseurs en quête des nouveaux produits immobiliers alternatifs à potentiel.

Lire la suite...


Articles en relation