Connexion
/ Inscription
Mon espace

Manifeste pour un meilleur dialogue entre organismes de notation extra-financière et entreprises

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Le Medef et l’Afep*, en partenariat avec le Cliff** et le C3D***, prônent la mise en place d’un meilleur dialogue entre organismes de notation extra-financière et entreprises évaluées.

Une grande enquête a été menée par les 4 partenaires auprès de 58 entreprises du SBF 120 - dont 27 du CAC 40 - afin d’évaluer, de façon anonyme, les pratiques des principaux organismes de notation de la politique RSE des entreprises. Sur la base des résultats, le Medef et l’Afep, en partenariat avec le Cliff et le C3D, présentent des recommandations pour améliorer les relations entre organismes de notation extra-financière et entreprises évaluées. Ils préconisent des mesures visant à :

- accroître la transparence des organismes de notation extra-financière sur leur gouvernance, leur méthodologie, leur analyse et les résultats ;
- améliorer la qualité des notations par la mise en place d’un dialogue renforcé avec les émetteurs ;
- améliorer la prise en compte des spécificités et contraintes des entreprises par une collecte d’informations optimisée auprès des entreprises.

Ce manifeste se décline en :

Huit recommandations à destination des organismes de notation extra-financière :
1/  prise de mesures assurant l’indépendance entre les activités d’analyse et de conseil,
2/  transparence des méthodologies de notation (critères et pondérations),
3/  obtention gratuite pour l’entreprise évaluée des résultats complets de sa notation,
4/  qualité du processus de collecte de l’information (pré-remplissage du questionnaire par l’organisme lui-même à partir des informations déjà publiées par l’entreprise),
5/  délai de revue raisonnable du pré rapport et possibilité d’échange avec l’analyste,
6/  stabilité des méthodologies et des équipes en charge de la notation,
7/  prise en compte des enjeux sectoriels et réglementations nationales, et systématisation du principe « se conformer ou expliquer »,
8/  transparence de la méthodologie de gestion des controverses

Deux recommandations à l’intention de la Commission européenne, dans le cadre des travaux menés actuellement sur son plan d’action en matière de finance durable :
- demander aux organismes de notation extra-financière de se doter d’un code de bonne conduite soumis au principe « se conformer ou expliquer »,
- adopter un cadre juridique adapté imposant aux organismes de notation extra-financière des exigences minimales en matière de transparence en lien avec les recommandations émises à l’intention des organismes de notation extra-financière.


Les entreprises ont engagé le dialogue avec les organismes et les investisseurs autour de la notation extra-financière.

L’enquête menée par les 4 partenaires a été l’occasion de développer une relation constructive avec les différents organismes de notation extra-financière. Le dialogue initié sur la base de la pratique de chaque organisme a d’ores et déjà permis d’envisager des pistes d’amélioration. Des rencontres avec un panel d’investisseurs français ont été organisées dans le même temps afin de leur présenter les résultats de l’enquête et d’identifier l’impact des notations extra-financières sur les décisions d’investissement.

Cette initiative menée par le Medef et l’Afep, en partenariat avec le Cliff et le C3D, sera poursuivie en 2019 en France et en Europe : par des actions de sensibilisation et de communication, ainsi qu’un suivi dans le temps de l’évolution des pratiques des différents acteurs (organismes de notation extra-financière, entreprises, pouvoirs publics et investisseurs).


*Afep : Représentant 115 des plus grands groupes privés exerçant leurs activités en France, l’Association française des entreprises privées (Afep) participe au débat public avec pour ambition d’apporter des réponses pragmatiques en faveur du développement d’une économie française et européenne compétitive.

**Cliff : Créé en 1987, le Cliff est l’association française des professionnels de la communication financière.

***C3D : Créé en 2007, le Collège des directeurs du développement durable (C3D) est une association de type loi 1901 réunissant plus de 120 directeurs du développement durable et de la RSE d’entreprises et d’organisations privées et publiques.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Loi Pacte : la simplification de la vie des entreprises toujours en débat

L'absence d'accord entre députés et sénateurs sur le projet de loi PACTE, rejeté ce 20 février en commission mixte paritaire, signe un nouveau retard dans l'adoption d'un texte bénéfique pour les entreprises.  Le point sur les principales mesures vouées à redynamiser l'investissement dans l'économie réelle avec Martin Kruczkowski, Juriste chez Utocat, éditeur de logiciels  Blockchain  pour le secteur financier Tant décrié par certains, le considérant incompréhensible et trop volumineux,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Epargne salariale : un dispositif devenu incontournable pour les PME

Avec la suppression totale du forfait social de 20% pour les TPE et les PME, l'épargne salariale gagne en attractivité pour les entreprises, leurs dirigeants et leurs salariés. L'analyse de Rémi Boeglin, Directeur Général de CIC Epargne Salariale On l'attendait avec la loi Pacte, mais une partie de la réforme de l'épargne salariale a finalement été adoptée dans la Loi de financement de la Sécurité sociale 2019. Ainsi, depuis le 1er janvier, les petites et moyennes entreprises françaises, les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Comment sourcer un bon dossier de reprise d'entreprise ?

Lorsqu'on a décidé de se lancer dans la reprise d'entreprise, le plus difficile, au départ, est de trouver une entreprise à reprendre, dans un marché très concurrentiel. Lors du Salon des entrepreneurs, Pascal Ferron, vice-président de Walter France et spécialiste de l'accompagnement de cadres repreneurs, et Stéphane Meunier, conseiller reprise d'entreprises à la CCI d'Ile-de-France, ont donné des conseils opérationnels aux repreneurs en herbe. Le marché de la reprise d'entreprise est...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Affacturage : Factofrance accompagne ses clients aux Etats-Unis

Complémentaire à un contrat d'affacturage français ou Paneuropéen, cette offre proposée par Factofrance, acteur dans le secteur de l'affacturage en France, permet aux entreprises éligibles de financer le développement de leurs filiales américaines Les Etats-Unis est un pays d'implantation privilégié des entreprises françaises, où ces dernières réalisent 16% de leur chiffre d'affaires, soit 203 Mds€. Viennent ensuite l'Allemagne avec 117 Mds€ et le Royaume-Uni avec 108 Mds€. Les Etats-Unis...