Connexion
/ Inscription
Mon espace

Nominations professionnels du droit

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Le cabinet Gide annonce la création de Gide 255, offre qui couvre notamment les enjeux de la blockchain, des ICOs, de l'intelligence artificielle, de la robotisation et des différents aspects du traitement des données

A la tête de Gide 255, Franck Guiader. Il sera accompagné de Jennifer D’hoir et de Matthieu Lucchesi, experts en matière de régulation, d'innovation et de stratégie.

Franck Guiader, 41 ans, expert de la régulation des innovations, expert du développement de la place financière de Paris (création notamment pour l'AMF des initiatives "FROG", Agility Programme, Unicorn Programme, gestion des ICOs), débute sa carrière chez Lazard et BNP Paribas, puis Euronext. En 2011, il intègre la direction de la régulation et des affaires internationales de l’AMF au sein de la division Régulation de la gestion d’actifs, puis en devient le directeur en 2015. Depuis mai 2016, il y dirigeait la nouvelle division Fintech, innovation et compétitivité. Il a également co-piloté le Forum Fintech AMF-ACPR avec l’autorité prudentielle.
Titulaire du Magistère Banque-Finance et d’un Master II de Techniques financières de Paris II Panthéon-Assas, Franck Guiader est diplômé de Neoma Business School et de Paris V René Descartes en mathématiques appliquées. Il enseigne la réglementation européenne au sein de l’Institut de Haute Finance et de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Matthieu Lucchesi, 32 ans, est un spécialiste en matière de stratégie juridique et réglementaire dans le domaine de l’innovation. Matthieu Lucchesi débute sa carrière en 2011 en tant qu’avocat au sein du bureau new-yorkais du cabinet Sullivan & Cromwell LLP, avant de rejoindre l’AMF en 2012. Il en devient, en 2016, le directeur de la division Régulation de la gestion d’actifs. Depuis janvier 2018, Matthieu Lucchesi occupait les fonctions de responsable des affaires publiques de BNP Paribas Asset Management.
Diplômé d’un Magistère de droit des affaires de Paris II Panthéon-Assas (2009) et d’un LL.M. d’Harvard Law School (2001), il est également membre du Barreau de New York.

Jennifer D’hoir, 33 ans, spécialisée en stratégie d’influence, lobbying et négociations internationales, a rejoint la Direction de la Régulation et des Affaires internationales de l’AMF en mai 2013. De 2015 à 2018, elle y occupe le poste de responsable du pôle Affaires internationales. Dans le cadre de ses fonctions, elle assure la coordination de l’action de l’AMF au sein des instances internationales de régulation financière (OICV et FSB) et mène des actions de coopération avec des autorités de régulation étrangères. Avant de rejoindre l’AMF, Jennifer a occupé les fonctions de chef de cabinet et d'European Regulatory Affairs Manager au sein du groupe Mazars. Elle a débuté sa carrière en 2009 en tant qu’attachée parlementaire au Sénat.
Diplômée de Sciences Po Paris (2008), elle enseigne au sein de l’Ecole de droit de Sciences Po Paris et intervient également au sein du Master Droit et régulation des marchés de Paris Dauphine.


Cornet Vincent Ségurel renforce son expertise fiscale avec l'arrivée d'Arnaud Agostini et d'Alexandre Adrian

Fort  d’une  expertise  de  plus  de  30  ans,  Arnaud Agostini accompagne  des  clients  français  ou  étrangers  dans  le  cadre  de  cessions  ou  de   rachat  de  propriétés  viticoles,  notamment  pour  le  compte  des  plus  prestigieuses   propriétés  viticoles  du  Bordelais  et  également  d’autres  régions  viticoles  de  France.  Son  expertise  fait  aussi  référence  en  matière  de  conseil  patrimonial  et  stratégie  fiscale,  négociant  et  organisant  la  transmission  d’entreprises  et  de  patrimoines,  notamment  lors  de  partages  familiaux. 
Arnaud  Agostini est  docteur  en  Droit  et  spécialiste  en  droit  fiscal  et  douanier  et  assure également  des  activités  universitaires  d’enseignement.    

Par  son  ancrage  régional,  Alexandre  Adrian a  développé  depuis  plus  de  13  ans  une  expertise  particulière  dans  les  transmissions  et  les  restructurations  d’exploitations  du  milieu  agricole,  de  la  pêche  et  des  cultures  marines  et  conseille  régulièrement  les  opérateurs  de  l’immobilier  et  du  tissu  associatif  et  mutualiste  pour  leurs  spécificités  fiscales. Il  intervient  pour  les  entreprises  et  les  particuliers  aussi  bien  en  conseil  et stratégie  que  dans  le  cadre  de  procédures  contentieuses  et  précontentieuses  en  matière  fiscale  et  douanière  et  pour  la  défense  des  intérêts  professionnels  de  la  pêche  et  des  cultures  marines. 
Titulaire  du  DJCE,  d’un  DESS  Fiscalité  Internationale,  Alexandre Adrian est  aussi  diplômé  du  Magistère  de  droit  des  affaires,  fiscalité  et  comptabilité  à  l’Institut  de  Droit  des  Affaires  d’Aix-en-Provence.


Philippe Lanet, Counsel du cabinet August Debouzy

Il vient participer au développement de l'activité licensing, notamment dans le domaine des télécoms. Avant de rejoindre August Debouzy, Philippe Lanet était responsable du licensing et Chief IP officer adjoint au sein de la société Technicolor, en charge de la stratégie licensing en vue d’optimiser le retour sur investissement en recherche et développement du groupe.  Il a préparé et lancé de nouveaux programmes de licence, négocié des alliances stratégiques, des partenariats de R&D et participé à des opérations de M&A. Membre actif du LES, Philippe Lanet a auparavant travaillé chez Alcatel à la création et au développement du l’activité licensing du groupe, où il a négocié de nombreux accords de licence à l’international dans le domaine des télécommunications. Avant de rejoindre Alcatel, Philippe était ingénieur brevets chez Essilor International.
De formation ingénieur, diplômé de l’Ecole Supérieure d’Optique en 1993, également diplômé du CEIPI brevets et d’une Maîtrise de droit des affaires à Panthéon-Assas en 2000, Philippe Lanet est certifié EuKTS expert 2017 et IAM 300 IP Strategist 2017.

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
« GO ! Épargne entreprise », une offre d'épargne salariale pour les PME et les ETI

Lancée par le Groupe Henner, Cedrus Partners et Sanso IS, en partenariat avec l'assureur AXA, cette nouvelle offre se distingue par sa transparence et sa simplicité d'utilisation. Elle englobe 3 solutions d'investissement intégrant une composante liée au développement durable. Sans droits d'entrée ni frais de tenue de compte pour les salariés concernés, ce nouveau dispositif d'épargne salariale a pour vocation d'être clé en main pour les entreprises. Voté en première lecture à l'Assemblée en...